Une designeuse calédonienne à la rencontre des élèves de Jules Garnier

mode
rencontre loan favan et élèves
©Carawiane Carawiane
Dans le cadre de la semaine de l’orientation au lycée Jules Garnier, les élèves de la filière STD2A, sciences et technologies du design et des arts appliqués, ont rencontré Loan Favan, la jeune designeuse calédonienne, au cours d’un atelier pratique et créatif. 
Du haut de ses 24 ans, Loan Favan se glisse dans la peau du professeur le temps d’un après-midi. De la Nouvelle-Zélande jusqu’à Paris en passant par les Pays-Bas, la designeuse de mode calédonienne partage son expérience professionnelle et artistique, avec les jeunes du Lycée Jules Garnier. C’est l’occasion pour la jeune femme de bousculer le processus créatif de ces élèves de première.
 

Ca me fait super plaisir de motiver des jeunes, surtout d’avoir cette section STD2A qui a ouvert ici, les motiver, leur montrer par ma proximité d’âge peut-être qu’ils peuvent s’identifier à moi et se voir peut-être continuer dans les arts plastiques, à avoir former une nouvelle génération de designers locaux.

- Loan Favan, designeuse calédonienne

 

Atelier créatif 

atelier créatif jules garnier
©Carawiane Carawiane

Pendant deux jours, les créateurs en herbe travaillent sur la thématique : formation/déformation. Ils ont pour mission de concevoir un objet qui déforme la perception que l’on se fait du corps humain. Tous les élèves en sciences et technologies du design et des arts appliqués, se lancent donc dans la réalisation de robes ou de tout autres accessoires de mode, la spécialité de Loan Favan. Création graphique, textile, bijoux ou encore maquillage… le champ des possibles est très large. L’objectif principal est de laisser libre cours à son imagination.
 

On approfondit dans l’art, on apprend plein de choses, tout ce qui est en lien avec les grands designeurs pour pouvoir avancer... Rencontrer des designeurs ça nous ouvre des portes sur plusieurs métiers. Loan, ce qu’elle fait, c’est du design de mode et il y en a beaucoup dans cette filière qui veulent intégrer des écoles de mode et ça permet d’ouvrir des portes à certaines personnes.

- Marguerite Nemba, élève de première.


D’ici la fin de l’année, Loan Favan animera une nouvelle session de travaux pratiques pour guider les élèves de terminales. Si la filière STD2A est très renommée dans l’Hexagone, elle n’existe que depuis 5 ans sur le territoire. Grâce à ce bac technologique, les jeunes calédoniens ont la possibilité d’intégrer des grandes écoles des métiers de l’art et du design en Métropole.
 

Le reportage de Lizzie Carboni et Carawiane Carawiane

Loan Favan était également intervenue dans l'émission radio de Lilou "Sur la natte".

ECOUTEZ L'EMISSION en cliquant ici


 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live