Desserte des îles : la reprise suspendue à la décision des coutumiers

coronavirus province des îles
Aérodrome de Magenta, avion d'Aircal, avril 2020
©NC la 1ere
A quand des îles de nouveau desservies ? La compagnie Air Calédonie prépare une reprise progressive dès mercredi. Mais les autorités coutumières restent fixées sur la fin du mois. Elles ont beaucoup échangé ce lundi quant au retour des liaisons aériennes et maritimes entre Nouméa et les îles.
A Lifou, après une réunion des trois districts lundi matin, les grands chefs ont décidé qu’il n’y aura pas d’avion jusqu’à nouvel ordre. Le grand chef du district de La Roche à Maré, qui se trouve être l’actuel président du sénat coutumier, n’a pas changé d’un iota sur le sujet : il faut selon lui laisser le temps à une reprise début mai. 
 

Discussions ce mardi à Ouvéa

Le conseil de chefferie de l’île des Pins a lui aussi pris des mesures. Pour Kunié, le transport de passagers ne sera possible qu’à compter du jeudi 30 avril et  l’interdiction aux plaisanciers reste en vigueur. Et sur l’île d’Ouvéa, les trois districts ont prévu des discussions ce mardi matin, au siège du conseil d’aire. 
 

«Pas toutes les garanties»

Les autorités coutumières sont unanimes : ces décisions sont prises car elles n’ont pas «toutes les garanties de la non-circulation du virus dans le pays».

Une synthèse de Malia-Losa Falelavaki :

La desserte des îles vue par les coutumiers

 

«La date la plus raisonnable»

Un planning de vols a bien été établi par Aircal pour ce mercredi 22 avril, mais uniquement pour anticiper la reprise d’activité de la compagnie domestique. «On a lancé toute une organisation pour pouvoir opérer des vols», détaille le PDG de la compagnie domestique, «on a donné la date du mercredi comme étant la date la plus raisonnable pour opérer les premiers vols. Mais bien évidemment [sous réserve] d’avoir toutes les conditions réunies, avec toutes les autorisations, notamment toutes les autorisations coutumières»
Les explications de Samuel Hnepeune au micro de Martin Charmasson et Christian Favennec :
©nouvellecaledonie
Les Outre-mer en continu
Accéder au live