Un deuxième Grand Débat pour la relance économique

économie
Grand Débat post COVID
©Nicolas Fasquel / NC la 1ere
Quels sont les besoins des entreprises de Nouvelle-Calédonie ? Au lendemain de la crise sanitaire, le gouvernement leur donne la parole. Il organise un nouveau Grand Débat pour bâtir ensuite un plan de relance économique. 
Les acteurs de la vie économique calédonienne sont invités à s’exprimer. Chefs d’entreprise, salariés ou patentés, ils subissent les conséquences de la crise sanitaire, et à différents degrés selon les secteurs concernés. Comme il l’avait mis en place en septembre et octobre 2019, le gouvernement organise de nouveau un Grand Débat. 
 

Première édition

Lors de la première édition, des centaines de personnes avaient participé aux rencontres aux quatre coins du territoire. Des échanges qui avaient contribué à élaborer la loi du pays de soutien à la croissance de l’économie calédonienne, adoptée le 30 décembre 2019. 
Grand Débat post Covid
©Nicolas Fasquel / NC la 1ere

 

Relance post crise

La crise sanitaire, désormais devenue crise économique et sociale, relance les besoins d’échanges sur le terrain. Ainsi, Christopher Gyges, membre du gouvernement en charge de l'économie, et en collaboration avec les Chambres consulaires, organise un nouveau Grand Débat centré sur les besoins post crise du Covid-19. 
Grand Débat post Covid
©Nicolas Fasquel / NC la 1ere

 

Il y a une nouvelle situation qui a été mise en place, on a besoin d’entendre les Calédoniens, les salariés, les patentés, les chefs d’entreprise pour voir quels secteurs ont été durablement touchés par cette crise et quelles mesures nous allons mettre en place à partir de septembre.
- Christopher Gyges, membre du gouvernement en charge de l'économie

 

Trois rendez-vous

Le Grand Débat se déroulera en trois temps, le 28 juillet à Bourail, le 29 juillet à Koné et le 12 août à Nouméa. Les rencontres doivent permettre de mesurer les difficultés rencontrées et recueillir les propositions de soutien et de relance économique. Les élus sont également conviés, ainsi que les représentants des administrations.