Un discours uni contre l'abattage de requins

environnement
Contre l'abattage systématique de requins, coutume de pardon, 10 juillet
Coutume de pardon après l'abattage de requins. ©Isabelle Braouet / NC la 1ere
Six associations environnementales dénoncent l'abattage systématique de requins en Nouvelle-Calédonie. Le Sénat coutumier s'associe. Tous demandent la reprise de discussions avec les collectivités pour faire le point sur le risque requins, et sur les mesures préventives qui ont été prises. 
Ce vendredi matin, à Nouméa en baie de la Moselle, associations environnementales et sénateurs coutumiers commencent par une courte cérémonie de pardon face à la mer. Pardon pour les requins abattus dernièrement en province Sud, y compris cette semaine. L’occasion pour Victor Akapo, de l’aire djubea- kapone, de rappeler leur importance totémique dans le monde kanak.
 

Le totem, pour chaque clan, représente quelque chose. C'est surtout le requin pour les clans de la mer, ceux qui pêchent et ceux qui naviguent, aussi, parce qu'ils vont sur leur territoire. Et vous savez, des fois, on oublie des comportements. Des fois, ils nous protègent.
- Victor Akapo, sénateur de l'aire djubea-kapone 

 
Associations environnementales face au risque requin
De gauche à droite, les représentants de Calédoclean, du WWF, d'EPLP, de Sea Shepherd et de SOS Mangroves. ©Isabelle Braouet / NC la 1ere
 

La question de l'efficacité

Sea Shepherd, WWF, Ensemble pour la planète, Calédoclean, SOS Mangroves, Corail vivant : les associations environnementales s’opposent aussi à l’abattage systématique des squales, une méthode jugée scientifiquement inefficace. Elles réclament la reprise des discussions avec la province Sud et la mairie, initiées en septembre dernier. Enfin, elles exigent des actions concrètes, pourquoi pas des mesures visant à interdire certains rejets en mer.
 

On pourra abattre autant de requins que l'on veut, tant que nous rejetterons les eaux de stockage des thons dans les eaux de la grande rade, le problème perdurera. Il faut pouvoir accompagner, aussi, la filière, parce que c'est compliqué structurellement pour évacuer ces eaux. Ce sont des eaux salées. Vous ne pouvez pas les envoyer dans les eaux de la station d'épuration James-Cook, par exemple. Ça a un coût, mais c'est un coût qui doit être assumé.
- Hubert Géraux, antenne locale du WWF

 
Capture de la pétition contre l'abattage de requins
©Capture d'écran
 

Pétition et action contentieuse

Depuis le 26 juin, les associations ont mis en ligne une pétition intitulée «Stop à l’abattage des requins en Nouvelle-Calédonie». Ce 10 juillet, quinze jours après, elle avait déjà recueilli près de 52 000 signatures. En parallèle, Ensemble pour la planète et Sea Shepherd envisagent d’engager une action contentieuse envers la province Sud. Le Sénat coutumier y est également favorable.

Un reportage d'Isabelle Braouet et Philippe Kuntzmann : 
©nouvellecaledonie
Les Outre-mer en continu
Accéder au live