Douze communes en risque extrême de feu 

incendies
Carte Prévifeu du 5 février 2020
©Météo France NC
Alors que la lutte contre l'incendie de Païta en est à son cinquième jour, le risque de feu de forêt s'avère maximal sur plus d'un tiers de la Nouvelle-Calédonie.
«Avec l’alizée qui se renforce aujourd’hui, le risque incendie est à la hausse», prévient Météo France NC ce mercredi matin. Le dispositif Prévifeu établi avec la sécurité civile donne une carte bien rouge. Païta, toujours aux prises avec le feu qui a débuté ce week-end, est placée en niveau d'alerte extrême. Tout comme les communes au-dessus : Boulouparis, Sarraméa, Farino, La Foa, Moindou, Bourail, Poya, Pouembout, Koné et Voh. Mais aussi Thio. 
 

Un autre tiers en très élevé

Au Nord, au Sud et au Centre-Est, onze autres présentent un risque très élevé : Koumac et Kaala-Gomen, Houaïlou, Kouaoua et Canala, Dumbéa, Nouméa, le Mont-Dore, Yaté et l'île des Pins, ainsi que Maré. Les zones naturelles sensibles que sont le plateau de Tango et la réserve naturelle intégrale de la montagne des Sources affichent également une couleur orange, ce 5 février. 
 

Tempéré par des averses

Attention, ce tableau «pourra être localement tempéré par des averses sur l'Extrême-Nord aujourd'hui, puis sur l'Est et l'Extrême-Sud au cours de la nuit prochaine», selon la météo. Le risque d'incendie est évalué à partir d'un «indice feu météo», IFM, qui est calculé d'après la teneur en humidité des combustibles forestiers et l'effet du vent. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live