Economie : les exportations du pays en baisse de 23% par rapport à l’année dernière

commerce
Usine du Nord KNS, Koniambo Nickel, 2020
L'usine du Nord en 2020. ©NC la 1ere
Les exportations calédoniennes reculent et accentuent le déficit commercial en début d’année 2021. En cause : une activité du nickel ralentie.

Le montant total des exportations calédoniennes est en baisse à seulement 65,1 milliards de francs CFP comparé aux importations qui s’élèvent à 133,2 milliards, a révélé l'Isee, mercredi 11 août. Ce qui représente un déficit commercial de 68,1 milliards pour le territoire. En cause, l’activité du nickel, représentant la majorité des exportations, qui s’est considérablement ralentie.

Le rendement des usines du Sud et du Nord limité

Les difficultés d’approvisionnement et les fortes pluies du début d’année ont fragilisé la production et les ventes des industriels. Malgré une hausse des exportations de minerais de 7%, le volume de ferronickels exportés a chuté de 37%. En effet, l’usine du Nord n’a pas pu avoir de rendement optimal suite aux différents aléas techniques et tensions qu’elle a subit. L’usine du Sud, elle, reprend progressivement avec la reprise par Prony Ressources en avril.

La SLN avait présenté un bilan mitigé pour son premier semestre 2021. Au mois de juin en revanche, alors que la météo est redevenue plus clémente, le record d’exportation de minerai a été battu et la situation a permis de retrouver des conditions opérationnelles normales. Les objectifs pour le second semestre 2021 devraient être respectés.

Les ventes de produits de la mer tels que les crevettes et les holothuries baissent également de 40%. Les importations sont globalement stables. Les besoins se font sentir surtout sur le matériel médical, les produits chimiques, les ouvrages en bois.