nouvelle calédonie
info locale

L’élection des deux députés calédoniens enfin définitive ?

élections
Gomès et Dunoyer députés fêtent la victoire
Philippe Gomès et Philippe Dunoyer célébrant leur victoire aux législatives. ©NC1ère/ Gaël Detcheverry
Le Conseil constitutionnel a traité et rejeté en fin de semaine une cinquantaine de recours qui avaient été déposés suite aux élections législatives. Philippe Gomès a «bénéficié» de cette première vague de décisions. Mais Philippe Dunoyer est toujours dans l’attente.
Le Conseil constitutionnel a reçu 297 recours après les élections législatives. Il a étudié, et rapidement écarté jeudi, les cas les plus évidents. Dont celui de Philippe Gomès attaqué l’un des candidats malheureux de la seconde circonscription. Manuel Millar, qui avait recueilli 155 voix au premier tour de scrutin. 
 

Couleur recto verso

Sa requête portait sur le fait que les bulletins en Nouvelle-Calédonie étaient en couleur recto et verso. Selon le requérant, cela pouvait in fine influencer de manière inconsciente les électeurs, s’ils apercevaient par exemple des bulletins de la couleur de leur candidat dans la poubelle de l’isoloir….
 

Attendre le budget supplémentaire

Les sages n’ont pas retenu ce grief. Ils ont également jugé la requête irrecevable car formulée de façon indistincte pour les deux circonscriptions. Cet argument juridique devrait, selon toute logique, prévaloir également pour Philippe Dunoyer. Sa démission du gouvernement devrait donc être possible dans les prochains jours. Mais Philippe Dunoyer semble vouloir attendre encore une quinzaine de jours, au moins, le temps de finaliser le budget supplémentaire 2017 dont il est en charge au gouvernement.
Publicité