REPLAY. Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire entre usine et îlot, revivez la deuxième journée de son séjour calédonien

Bruno Le Maire en visite à l'usine de Koniambo nickel SAS.
Pour son deuxième jour de visite ministérielle, Bruno Le Maire a visité l'usine de Koniambo Nickel SAS, dans le Nord de la Nouvelle-Calédonie. Il a ensuite rencontré sur un îlot de Nouméa des acteurs économiques et des élus en charge du tourisme.

Ambiance grand écart, ce dimanche 26 novembre, pour Bruno Le Maire. Le ministre de l'Economie et des finances a passé sa deuxième journée entre l'usine pyrométallurgique de Voh et l'hôtel sur pilotis avec vue sur lagon de l'îlot Maître. Entre les problématiques liées au nickel calédonien et les questionnements du monde économique au-delà de l'or vert. Une journée suivie par NC la 1ère.

  • Avatar
    Avatar
    Nouvelle-Calédonie La1ère
    Il y a 0 sec
    Voilà qui referme ce direct numérique consacré à la visite du ministre de l'Economie et des Finances. On reprend demain, lundi, à 9h15 !
  • Avatar
    Avatar
    Nouvelle-Calédonie La1ère
    Il y a 0 sec
    Sur le plateau de NC la 1ère ce soir, en tant qu'invité politique du dimanche, Gilbert Tyuienon (Union calédonienne) a commenté les annonces du ministre de l'Economie concernant le nickel. "Il faut faire la part des choses entre la mine et la métallurgie", a précisé le membre du gouvernement chargé du suivi des affaires minières. "La mine marche très bien. La problématique, c'est au niveau des usines métallurgiques. Pour un problème essentiel, le coût de l'énergie."
    Et de saluer les propos de Bruno Le Maire concernant les "piliers" qui porteraient son pacte pour le nickel calédonien, notamment l'électricité et les débouchés. "C'est heureux que l'Etat veuille bien subventionner le coût de l'énergie. C'est heureux aussi quand on entend le ministre Le Maire parler de l'importance du nickel calédonien pour la France et pour l'Europe. C'est peut-être des voies d'avenir qui s'offrent à nous parce qu'on ne peut pas se permettre d'avoir le seul client chinois, le seul client japonais, le seul client coréen."
  • Avatar
    Avatar
    Nouvelle-Calédonie La1ère
    Il y a 0 sec
    Voyez aussi notre compte-rendu de la visite menée au pas de charge à l'usine du Nord, ce matin. Un reportage de Camille Mosnier et Nathan Poaouteta.
  • Avatar
    Avatar
    Nouvelle-Calédonie La1ère
    Il y a 0 sec
    A lire ci-dessous, notre reportage à l'îlot Maître, où a eu lieu cette rencontre avec chefs d’entreprises, clusters et représentants des chambres consulaires.

    Visite ministérielle de Bruno Le Maire : comment diversifier l'économie calédonienne ?

  • Avatar
    Avatar
    Nouvelle-Calédonie La1ère
    Il y a 0 sec
    Un dimanche après-midi à l’îlot Maitre pour le ministre de l’Economie et des finances. L’occasion pour Bruno Le Maire de rencontrer les acteurs locaux du tourisme et de l’économie. Il a notamment été interrogé sur les prêts garantis par l’Etat contractés pendant le Covid, qui arrivent à échéance. Bruno Le Maire s’est voulu rassurant. Il a rappelé aux participants, qu’en Calédonie comme en Métropole, les entreprises peuvent obtenir un rééchelonnement jusqu’à 10 ans.
  • Avatar
    Avatar
    Nouvelle-Calédonie La1ère
    Il y a 0 sec
    Dans un post publié sur X (ex-twitter), Gérald Darmanin revient sur son projet pour la Nouvelle-Calédonie.
  • Avatar
    Avatar
    Nouvelle-Calédonie La1ère
    Il y a 0 sec
    En attendant de savoir ce qui s'est dit à l'îlot Maître entre les acteurs du tourisme et Bruno Le Maire ... Nous vous informons que Gilbert Tyuienon, le vice-président de l'Union calédonienne, est l'invité politique du JT de ce dimanche soir, à 19h30.
    Après avoir rencontré le ministre de l'Intérieur avec la délégation de l'UC, il reviendra notamment sur la question de l’avenir institutionnel et ces trois jours de visite ministérielle.
  • Avatar
    Avatar
    Nouvelle-Calédonie La1ère
    Il y a 0 sec
    A la proposition d’exporter vers l’Europe, Louis Mapou dit "Chiche !" Tout en rappelant que tout dépend de la capacité des trois opérateurs et de la volonté de leurs investisseurs.
  • Avatar
    Avatar
    Nouvelle-Calédonie La1ère
    Il y a 0 sec
    "On a convenu ensemble qu’on ne s’en sortira pas s’il n’y a pas des efforts de part et d’autre et si on ne travaille pas ensemble", indique Louis Mapou.
  • Avatar
    Avatar
    Nouvelle-Calédonie La1ère
    Il y a 0 sec
    "Il n’y a pas de solution toute faite, pas de chèque en blanc possible", constate Louis Mapou. Alors que la Nouvelle-Calédonie "est exsangue" et "qu’en matière de déficit public, la France ne peut pas se permettre n’importe quoi", "on a échangé pour voir s'il y avait un chemin, une trajectoire sur laquelle on peut s’engager ensemble".