REPLAY. Visites ministérielles : revivez une journée dédiée à l'avenir du nickel calédonien

Bruno Le Maire et Gérald Darmanin à Prony resources.
Gérald Darmanin a été rejoint, ce samedi 25 novembre, par Bruno Le Maire. Ce matin, ils étaient à l'usine de Prony resources, dans le Sud de la Nouvelle-Calédonie. Cet après-midi, le ministre de l'Intérieur retrouvait l'UC à Nouméa. Celui de l'Economie rencontrait le président du gouvernement local. Retour sur la journée.

Deuxième journée de visite ministérielle sous le signe de l'économie, entre la visite de Prony resources, dans le Grand Sud, et le passage de Bruno Le Maire, patron de Bercy, au gouvernement de la Nouvelle-Calédonie. Gérald Darmanin, le ministre de l'Intérieur et des Outre-mer, a pour sa part échangé avec l'UC et ses partenaires. Pas de nouvelle réunion plénière mais il a annoncé son possible retour début décembre. L'un et l'autre avaient ensuite rendez-vous avec NC la 1ère, Caledonia et RRB. 

  • Avatar
    Avatar
    Nouvelle-Calédonie La1ère
    Il y a 0 sec
    Accord institutionnel, réforme constitutionnelle, corps électoral pour les provinciales, appel à l'UC, pacte pour le nickel… Tour d'horizon des déclarations faites par l'un et l'autre ministres durant leur interview télévisée.

    Avenir institutionnel et industriel de la Calédonie : ce qu'ont dit Gérald Darmanin et Bruno Le Maire durant leur interview

    Et rendez-vous ce dimanche à 9h30 pour un nouveau direct numérique.
  • Avatar
    Avatar
    Nouvelle-Calédonie La1ère
    Il y a 0 sec
    Après la visite à Prony resources :

    Les pistes de Bruno Le Maire pour sauver l'industrie du nickel

  • Avatar
    Avatar
    Nouvelle-Calédonie La1ère
    Il y a 0 sec
  • Avatar
    Avatar
    Nouvelle-Calédonie La1ère
    Il y a 0 sec
    Retrouvez l'intégralité de l'entretien :
  • Avatar
    Avatar
    Nouvelle-Calédonie La1ère
    Il y a 0 sec
    "J'ai une confiance très forte dans la capacité de la Calédonie à sortir de la crise économique sur la base de projets rentables, sains, qui feront l’objet d’un engagement collectif."
    Bruno Le Maire
  • Avatar
    Avatar
    Nouvelle-Calédonie La1ère
    Il y a 0 sec
    "L'Etat n'est pas un puits sans fond", rappelle Bruno Le Maire. Il soutient l'économie calédonienne à hauteur d'1,5 milliard d'euros (180 milliards de francs) par an, précise-t-il. Avant de saluer les réformes engagées par le gouvernement calédonien, notamment en termes de fiscalité. Le ministre a également dit sa "très grande confiance dans l’économie calédonienne. Le territoire calédonien est d’une richesse exceptionnelle", souligne-t-il, évoquant le nickel, mais aussi le tourisme et l'agriculture qui peuvent encore être développés, estime-t-il.
    Le tourisme sera d'ailleurs la thématique de sa deuxième journée de visite officielle.
  • Avatar
    Avatar
    Nouvelle-Calédonie La1ère
    Il y a 0 sec
    "Je fais le pari de l’intelligence et de la confiance, je crois que c’est Jean-Marie Tjibaou qui a dit cela."
    Gérald Darmanin  
  • Avatar
    Avatar
    Nouvelle-Calédonie La1ère
    Il y a 0 sec
    "L’idée c’est que ce soit le consensus et non la confrontation qui permette de porter un projet pour demain."
    Gérald Darmanin
  • Avatar
    Avatar
    Nouvelle-Calédonie La1ère
    Il y a 0 sec
    A quoi pourrait ressembler un référendum de projet ? Gérald Darmanin a dévoilé la proposition faite par l'Etat dans le document martyr.
    "Le Congrès pourrait réfléchir à un projet, accepté par les deux tiers des membres, c'est-à-dire au-delà de son camp politique, les indépendantistes doivent discuter avec les non-indépendantistes et inversement, ce qui évitera la confrontation que nous avons connue jusque-là, qui n’est pas dans l’esprit mélanésien. Et si le Congrès est d’accord, on consulte la population calédonienne sur un projet qui n’est pas forcément l’indépendance, qui peut être une nouvelle façon de vivre, de nouvelles institutions."
  • Avatar
    Avatar
    Nouvelle-Calédonie La1ère
    Il y a 0 sec
    Une synthèse de l'entretien par Charlotte Mannevy :