EN IMAGES. Le 14-Juillet à l’heure des défilés

14 juillet nouméa
Défilé 14-Juillet 2022 Nouméa
La météo a perturbé les défilés aux lampions prévus la veille, mais à peu près épargné le défilé militaire de Nouméa. ©Brigitte Whaap / NC la 1ère
Il rencontre toujours le succès, le défilé du 14-Juillet. Avant de chercher sur le petit écran les Calédoniens qui arpenteront les Champs-Elysées (ce soir pour nous), il y avait ceux de Nouméa, Koné, ou encore Koumac. Dans la capitale, ce sont 750 participants qui ont représenté leur arme respective, appuyés par plus de 50 appareils et véhicules. On s'y replonge.

Des hélicos et des avions au-dessus du centre-ville ? Bienvenue au défilé du 14-Juillet à Nouméa. Il a eu lieu ce jeudi matin par un temps pluvieux. Accueil des autorités de toutes sortes...

Défilé 14-Juillet 2022 Nouméa, officiels
Le défilé du 14-Juillet à Nouméa, côté officiels. ©Brigitte Whaap / NC la 1ère

Revue des troupes par le général Valéry Putz, "comsup" des Forces armées en Nouvelle-Calédonie...

Défilé du 14-Juillet à Nouméa, fin de la revue des troupes ©Brigitte Whaap / NC la 1ère

Médaillés

Place ensuite à la traditionnelle remise de plusieurs décorations.

Défilé 14-Juillet 2022 Nouméa distinctions et médailles
Plusieurs distinctions ont été remises. ©Brigitte Whaap / NC la 1ère
  • Le médecin en chef Marilyse Frecher-Cervenka, direction interarmées du service de santé en Nouvelle-Calédonie, a été nommée chevalier de la Légion d'honneur. Titre de chevalier de la Légion d'honneur également, pour le lieutenant-colonel Nicolas Valentin, du commandement supérieur des FANC.
  • La médaille militaire a été remise au major Patrick Perez, au major Alain Gauthier de la brigade de gendarmerie à Houaïlou, au major Thierry Pradelle du Rimap-NC, à l'adjudant-chef Antoine Caré de la base aérienne 186 à Tontouta et à l'adjudant-chef Stéphane Hériveau de la brigade de gendarmerie à Poya.
  • Une cérémonie dans la cérémonie qui s'est conclue avec des titres d'officier de l'ordre du Mérite: à l'ingénieur en chef de première classe Frédéric Guivarc'h, de la direction d'infrastructure de la défense à Nouméa, et au capitaine de frégate Didier Brebion, de la base navale pointe Chaleix.

Les yeux au ciel

Puis c'était parti pour le spectacle, avec environ 750 participants et une cinquantaine de véhicules. D'abord le défilé aérien, composé des appareils des FANC : deux Puma, un Casa...

Défilé 14 juillet 2022 Puma Casa
Un défilé à terre, et dans les airs. ©William Kromwel / NC la 1ère

Mais aussi un Gardian. Sans oublier un Ecureuil de la gendarmerie et un hélicoptère de la Sécurité civile.

Ouvert par la gendarmerie

Avant la partie à pied, montée et motorisée (ici en installation).

Défilé du 14-Juillet à Nouméa, l'installation ©Brigitte Whaap / NC la 1ère

Le défilé terrestre a été ouvert par le drapeau de la gendarmerie, suivi par un peloton de mobiles de l'escadron 46/2 à Châtellerault. Puis des gendarmes adjoints volontaires formés localement.

Défilé 14 juillet 2022, gendarmerie
La gendarmerie en Nouvelle-Calédonie (hélico compris). ©Brigitte Whaap / Nc la 1ere

Place au Rimap-NC, le Régiment d'infanterie de Marine et du Pacifique en Nouvelle-Calédonie. La composante terrestre des FANC, environ 550 militaires d'active et 200 réservistes, est basée notamment à Plum au Mont-Dore, ainsi qu'à Nandaï, Bourail.

Défilé 14 Juillet 2022
C'est parti pour le défilé militaire terrestre avenue de la Victoire. ©Brigitte Whaap / NC la 1ère

Vient la Marine : un détachement de la base navale, et une partie de l'équipage du D'Entrecasteaux, bâtiment de soutien et d'assistance.

Défilé 14 Juillet 2022 Nouméa
L'équipage du D'Entrecasteaux a mis pied à terre. ©Brigitte Whaap / NC la 1ère

L'armée de l'air et de l'espace est représentée par un détachement qui vient de la base aérienne 186 Lieutenant Paul-Klein et qui est dirigé par une femme, le lieutenant-colonel Christelle Lauger, commandant en second de la base. Ci-dessous, l'escadron de transport 52.

Défilé 14-Juillet 2022 Nouméa escadron transport 52
Le drapeau de l'escadron de transport 52, dont dépendent les deux Puma passés dans le ciel nouméen. ©Brigitte Whaap / Nc la 1ere

On croise aussi la direction du Commissariat-groupement de soutien de base de défense.

Défilé 14 juillet 2022 Nouméa
Un défilé dûment photographié et filmé par les spectateurs venus nombreux. ©Brigitte Whaap / NC la 1ère

Pour une fois, les douaniers

Arrive un détachement de la police nationale, 551 effectifs au total : en l'occurrence des policiers adjoints et des cadets.

Défilé du 14-Juillet, la base aérienne ©Brigitte Whaap / NC la 1ère
Défilé 14-Juillet 2022 Nouméa police nationale
Aux côtés des militaires, les policiers ou pompiers. ©Brigitte Whaap / NC la 1ère

La municipale de Nouméa, 180 personnels en tout, participe à travers ses maîtres-chiens, moniteurs en techniques d'intervention, auxiliaires de proximité et agents. N'oublions pas les douanes, qui comptent 120 agents. C'est la première fois qu'elles font partie de ce défilé du 14-Juillet à Nouméa, précise le commentateur militaire, à travers les agents des brigades de surveillance extérieure de Nouméa et Tontouta.

Voici maintenant les Jeunes sapeurs-pompiers de Nouméa, des pompiers volontaires de différentes casernes (il y en a 23 en tout, pour environ 750 personnes), des personnels de la sécurité civile mais aussi des pompiers de Wallis et Futuna actuellement en formation en Calédonie. 

Défilé 14-Juillet 2022, jeunes sapeurs pompiers de Nouméa
Les JSP de Nouméa étaient de l'événement. ©Brigitte Whaap / NC la 1ère

Défilé 14-Juillet 2022 Nouméa, pompiers
Les pompiers ont marché et défilé à bord de leurs véhicules. ©Brigitte Whaap / NC la 1ère

Le RSMA, Régiment du service militaire adapté, ne manque pas de se faire remarquer, grâce à un solide Nengone :

Défilé du 14-Juillet 2022 à Nouméa, le SMA chante en nengone. ©Brigitte Whaap / NC la 1ère

Il s'agit de la troisième compagnie de formation professionnelle de Bourail. Et pendant ce temps-là, à Paris, d'autres membres du SMA calédonien s'apprêtent défiler sur les Champs-Elysées.

Des chevaux aux blindés en passant par les motos

Retour de la gendarmerie, pour la partie montée et motorisée du défilé. Huit cavaliers du PSIC, le peloton de surveillance et d'intervention à cheval désormais basé à Deva.

Défilé 14-Juillet 2022 Nouméa PSIG gendarmerie à cheval
Le peloton de gendarmerie à cheval, désormais basé à Bourail. ©Brigitte Whaap / NC la 1ère

Cinq motocyclistes spécialisés dans la sécurité routière.

Défilé 14-Juillet 2022 Nouméa motards gendarmerie
Dans le défilé, différentes unités de motards, comme ceux de la gendarmerie. ©Brigitte Whaap / NC la 1ère

Quatre blindés de l'escadron mobile 12/1 de Satory.

Défilé 14-Juillet Nouméa VBRG
Quatre VBRG, véhicules blindés de la gendarmerie, ont défilé pour le 14-Juillet 2022. ©Brigitte Whaap / NC la 1ère

Ou encore les gendarmes plongeurs de la brigade nautique, à Nouméa.

Et puis le détachement motorisé du Rimap, armé par la compagnie de commandement et de logistique et par la maintenance régimentaire.

Citons encore les motards de la nationale, un véhicule de la police aux frontières, le blindé du service territorial de recherches, d'assistance, d'intervention...

Avec les motards de l'unité de sécurité routière à la police municipale de Nouméa, les véhicules des douanes, ceux de la sécurité civile qui vient souvent renforcer la lutte contre les feux, ou encore les moyens des pompiers nouméens. Ce sont eux qui ont clos le défilé dans la capitale.

Défilé 14-Juillet Nouméa camion pompiers Nouméa
Passage des camions pompiers de Nouméa. ©Brigitte Whaap / NC la 1ère

En résumé, le reportage de Dave Waheo-Hnasson et Christian Favennec : 

Marqué aussi à Koné...

Pendant ce temps, à Koné… on défilait ! Le chef-lieu de la province Nord a marqué la Fête nationale par un dépôt de gerbes puis une démonstration des forces en présence : gendarmerie, service militaire adapté, sécurité civile...

Pour le 14-Juillet 2022, dépôt de gerbes à Koné.
Pour le 14-Juillet 2022, dépôt de gerbes à Koné. ©Brice Bachon / NC la 1ère
Le défilé à Koné a été notamment assuré par les gendarmes. 14 juillet 2022
Le défilé à Koné a été notamment assuré par les gendarmes. ©Brice Bachon / NC la 1ère
Comme à Nouméa, les représentants du SMA dans le défilé du 14-Juillet à Koné ont donné de la voix. 14 Juillet 2022
Comme à Nouméa, les représentants du SMA dans le défilé du 14-Juillet à Koné ont donné de la voix. ©Brice Bachon / NC la 1ère

Et comme à Nouméa, le SMA a marché en entonnant sa version de la chanson Nengone :

Défilé du 14-Juillet en chantant à Koné ©Brice Bachon / NC la 1ère

Ecoutez cette réaction de parents, et de l'élu municipal Edwin Billet, recueillies par Brice Bachon et Nathan Poaouteta :

On notera dans cette cérémonie une présence annonçant l'ouverture prochaine du centre de détention de Koné : des instructeurs ou des cadres. Les futurs gardiens de prison, eux, sont encore à Paris même si le gros des "troupes" est attendu fin du mois.

…ou Koumac

La Fête nationale a encore été marquée en Calédonie à Koumac, par une cérémonie au monument aux morts puis un défilé sur la RT1, ce matin.

Avec présence du SMA (qui chante!), de la gendarmerie, des classes défense qui existent aux collèges de Koumac et Ouégoa, des pompiers, JSP et autres garde-champêtres. 

Il était encore prévu de marquer ce jour jeudi après-midi à Bourail, tandis que cela a été fait la veille dans plusieurs communes. A Païta sous la pluie :

Ou à La Foa :

Rappelons que les retraites aux flambeaux et les feux d’artifice de Nouméa, de Dumbéa, du Mont-Dore et de la Foa, prévus mercredi, ont été reportés à vendredi soir à cause du mauvais temps. Celui de Païta a été annulé.