Expliquer l’activité des volcans dans le Pacifique

catastrophes naturelles
Volcan Ambae : niveau d'alerte 3
30 mars 2018, nuages de cendres émanant du volcan d'Ambae, au Vanuatu. ©Santo Ambae Disaster Support Community - publication de Smol Faol Faol
Volcanologue, un métier ! Une éruption est-elle prévisible ? Rencontre avec Philipson Bani, spécialiste de la Ceinture de feu originaire d’Ambae, et Michel Lardy, retraité qui au sein de l’IRD, a étudié l’activité des volcans au Vanuatu.

Les volcans fascinent et impressionnent. La Ceinture de feu qui parcoure le Pacifique concerne une dizaine de pays pour une circonférence d’environ 45 000 kilomètres. Volcan synonyme de destruction, mais aussi de fertilité. L’homme revient toujours sur les terres éruptives.

En général, lorsqu’il y a une éruption immédiate, ça détruit, mais à long terme, ça fertilise les sols, la culture augmente et la richesse va reprendre. L'erreur qu'on fait souvent, c'est que comme les fréquences sont très longues, les gens s'installent et oublient qu'il y a eu des éruptions dans le passé.

Philipson Bani, volcanologue

Du Hunga Tonga...

Philipson Bani est volcanologue à l’IRD, l’Institut de recherche et de développement, rattaché au laboratoire magmas et volcans de Clermont-Ferrand. C’est l’un des plus fins spécialistes de la Ceinture de feu. Des volcans encore mal connus et qui peuvent surprendre, comme le Hunga Tonga à la mi-janvier. "Une éruption est capable de perturber toute la colonne atmosphérique. Le panache est monté à plus de cinquante kilomètres", rappelle le spécialiste.

…à Ambae

Né sur l’île-volcan d’Ambae, au Vanuatu, Philipson Bani doit peut-être sa vocation à son ADN. Ses recherches se concentrent sur les gaz volcaniques. En 2017-2018, il est retourné sur sa terre natale, alors que la population avait dû être évacuée.

Le sujet d’Yvan Avril et Franck Vergès :

©nouvellecaledonie

Ces volcans explosifs du Vanuatu

Michel Lardy, lui, est un volcanologue et géophysicien à la retraite. Il a travaillé durant une quinzaine d’années sur les volcans, explosifs, du Vanuatu, où "une demi-douzaine de volcans aériens sont actifs voire très actifs, par période". Sur les îles d’Ambrym, Ambae, Tanna ou encore Vanua Lava. Il était reçu au journal télévisé le 23 septembre, par Thérèse Waïa :

©nouvellecaledonie

Michel Lardy donnera une conférence jeudi 29 septembre à 18 heures, au Musée maritime, sur Matthew et Hunter. Eh bien, ces îlots connus pour être à la fois revendiqués par la France et le Vanuatu sont les sommets de volcans actifs.