nouvelle calédonie
info locale

Des Gilets jaunes au marché

social
Gilets jaunes  au marché de Nouméa, 5 janvier 2018
©NC la 1ere
Comme chaque samedi, un petit noyau de Gilets jaunes a mené une action symbolique en Nouvelle-Calédonie. Ils sont allés à la rencontre des clients du marché de Nouméa, en leur proposant de signer une pétition en faveur du Ric, le «référendum d'initiative citoyenne».
«Ce mouvement est apolitique, apartisan, non syndical et apolitique», présente Waimo Wangane. Avec d’autres Gilets jaunes calédoniens, il est allé samedi matin à la rencontre des gens qui faisaient leurs courses au marché municipal de Nouméa. Pour échanger, et pour faire signer à plusieurs dizaines de personnes une pétition en faveur du Ric, le «référendum d’initiative citoyenne».
 

«La parole au peuple»

A la base de cette revendication, l’une des principales des Gilets jaunes à l’échelle nationale, l’idée de «rendre la parole au peuple», comme dit Maryneige Briotet: «C’est très important. Parce que sans le peuple, on ne peut rien faire.» Elle aussi a démarché les clients de la Moselle. «Beaucoup de gens sont mécontents de tout, mais on est derrière les écrans. On se parle, mais on oublie de se rassembler.»
Des propos recueillis par Carawiane Carawiane.
©nouvellecaledonie
 

Actions symboliques le samedi

Chaque samedi depuis la fin d’année dernière, un noyau d'habitants se mobilise ainsi, en Calédonie aussi. Le week-end dernier, c’était sous la forme d’un piquet devant le haut-commissariat. Sur les réseaux sociaux, le groupe Gilets jaunes.NC affichait samedi plus de 6000 membres. 
Gilet jaune au marché
©NC la 1ere
Publicité