Gouvernement, majorité indépendantiste, pas de présidence, sécurité, rentrée : l’actu à la 1 du jeudi 18 février 2021

l'actu du matin
Actu 1 ok du 18 février
©NC la 1ere

L’essentiel de l’actualité, en Nouvelle-Calédonie, tourne ce matin autour du prochain gouvernement. Il a été élu par le Congrès, mais avec davantage de voix que prévu pour l’Uni, au détriment de l’Eveil océanien. Et pour connaître son président, il va falloir attendre.

Les indépendantistes majoritaires au gouvernement

Revirement de situation, hier après-midi, lors de l’élection du dix-septième gouvernement calédonien par les 54 membres du Congrès. Comme attendu, les listes indépendantistes créent l’événement en engrangeant six élus sur onze.

L'Uni mieux dotée que prévu

Mais ces six sièges se partagent à égalité entre l'UC-FLNKS et l'Uni. L'Union nationale pour l'indépendance a obtenu deux voix de plus que prévu, attribuées... au Parti travailliste et à l'Avenir en confiance !

 

Exit l’Eveil océanien

Vote sanction ? Règlement de compte ? L’Eveil océanien ne fait pas partie du nouveau gouvernement. Adolphe Digoué, de l'Uni, rafle le siège promis à Vaimu'a Muliava. Celui-ci réagissait à ce rebondissement hier soir, dans notre journal télévisé. Une situation abordée également dans l'invité de la matinale radio avec Milakulo Tukumuli, le président de l’EO.


Sans présidence

Avec cette répartition indépendantiste, le nouveau gouvernement, qui s’est réuni dans la soirée, n’a pas réussi à élire son dirigeant. Thierry Santa, Samuel Hnepeune, Louis Mapou : aucun candidat n’a obtenu la majorité nécessaire. L’élection du président et du vice-président sont remises à une date ultérieure. 

L'UC se retrouve ce week-end en comité directeur à Gomen. De son côté, l'Uni-Palika organise un bureau politique élargi. De quoi alimenter les discussions, les tractations et les spéculations, d’ici la prochaine convocation des nouveaux élus.

Le seizième gouvernement joue les prolongations

Dans l’intervalle, le gouvernement sortant assurera les affaires courantes. En attendant que le suivant reprenne le flambeau, et des dossiers majeurs : la gestion de la crise sanitaire, le suivi du dossier «usine du Sud» et le vote du budget. Le précédent exécutif a repoussé son adoption à cette année. Mais les délais sont serrés : il doit être validé avant le 31 mars.

Les attentes du ministre

Malgré tout, le ministre des Outre-mer a salué une élection «dans le respect de l'accord de Nouméa». L'occasion, déclare Sébastien Lecornu, «de reprendre le dialogue sur l'avenir institutionnel de la Nouvelle-Calédonie».

 

La colère des féministes

Quand ce dix-septième gouvernement sera opérationnel, il comptera une femme - Isabelle Champmoreau - et dix hommes. Une situation dénoncée en parallèle du vote, par une manifestation à l’appel d’associations.

 

La traversée de Saint-Louis déblayée

La journée d’hier a aussi été marquée par l’enlèvement des carcasses de voiture disposées dans la traversée de Saint-Louis, au Mont-Dore. Depuis début décembre, la circulation devait composer avec les épaves calcinées et les tas de terre.

 

Un dispositif d'urgence pour les salariés et sous-traitants de Vale

Il est présenté ce matin, à l’hôtel de la province Sud : un ensemble de mesures est annoncé afin d’accompagner et de soutenir les personnels et sous-traitants de Vale NC lourdement impactés par la situation actuelle (blocages, exactions, chômage).

Prévenir la délinquance dans le Sud

La province Sud qui tenait son conseil de sécurité et de prévention de la délinquance, hier matin. Bilan et mesures ont été présentés. Les atteintes aux biens baissent de 15 %. Mais les violences à personne, notamment intrafamiliales, augmentent de plus de 14 %. Les mineurs gardent une place trop importante dans ces statistiques.
A retrouver ce matin sur notre site

Flash-balls pour les policiers dumbéens

Pour rester sur le terrain de la sécurité, une inhabituelle cérémonie de remise, ce matin, à la police municipale de Dumbéa. La mairie ne va pas décerner des galons, ou des félicitations... mais des «flash-balls».

Trente communes en vigilance pluies 

Ce matin, presque toute la Calédonie voit jaune, pour une vigilance fortes pluies et orages qui concerne trente communes. Seules l’île des Pins, Belep et Ouvéa y échappent. Des averses orageuses circulent, notamment sur la côte Est et la chaîne ce matin. Puis sur l’est, Lifou et Maré cet après-midi. 

Ouvéa après Lucas

La dépression Lucas a laissé des stigmates à Ouvéa : de nombreuses maisons détruites, et des cultures perdues. A Fayaoué, où le taro est un aliment phare, des champs entiers restent inondés. 
A retrouver aujourd’hui sur notre site

Rentrée à Havila, pas aux Bégonias

A cause de Lucas, des travaux ont dû être menés au collège de Havila, sur Lifou. Ils ont retardé la rentrée, elle est prévue ce matin de même qu'au collège Hnaizianu. Mais elle est encore repoussée, au 1er mars, pour les élèves de la maternelle Les Bégonias, à La Foa.

 

Bonne année, grand chef !

A Touho, les tribus du district de Poyes ont souhaité hier la bonne année au grand chef Pascal Bouillant. Cet événement n’avait plus été célébré depuis des décennies, selon certains. Le district a décidé de le mettre en place, et de l’organiser à nouveau chaque année, en janvier.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live