publicité

Ils cambriolent un magasin de Nouméa… et volent notamment du tabac

Une semaine après l'augmentation draconienne des prix du tabac, un magasin de proximité était cambriolé ce jeudi matin, dans le quartier de Rivière-Salée, et les voleurs semblaient viser le présentoir à cigarettes. Six personnes ont été interpellées dans la foulée.

© NC 1ère / Isabelle braouet
© NC 1ère / Isabelle braouet
  • Par Françoise Tromeur
  • Publié le , mis à jour le
«C’est principalement du tabac à rouler, suite à une augmentation qu’on connaît. On se doutait bien que ça allait arriver…» Les gérants du commerce cambriolé ce jeudi, à Rivière-Salée, n'ont pas attendu les résultats de l'enquête pour faire le lien avec la hausse draconienne des prix du tabac, entrée en vigueur le jeudi 4 janvier.

Passés par le toit​

Le cambriolage s’est produit à 4 heures du matin, selon les caméras de vidéo-surveillance qui ont filmé la scène. C’est en escaladant le toit et en passant par une bouche d’aération que plusieurs individus sont entrés dans ce magasin du centre commercial, situé à une entrée du quartier. Leur intrusion elle-même a causé des dégâts, puisque le faux plafond a cédé sur les marchandises.

Avec les fonds de caisse

L’alarme ne s’est pas déclenchée et les voleurs se sont servis, en commençant par le présentoir à cigarettes. Ils sont donc repartis avec du tabac, mais aussi du parfum, des feux d’artifice, des cartes Liberté ou des casques audio, sans oublier les 60 000 F en liquide pris dans les caisses. Les responsables de la boutique n’ont pas encore quantifié exactement le montant de leurs pertes, auxquelles s’ajouteront les deux jours de fermeture nécessaires pour nettoyer. Mais six personnes ont été interpellées dans la foulée, a confirmé la police dans la matinée.

Déjà en septembre

Le même magasin avait connu un épisode similaire en septembre. «Ils étaient passés par mon bureau, qu’ils avaient saccagé et ils avaient pris quoi? Du tabac», lance la gérante, qui se dit «démoralisée».
Ecoutez Geneviève Grè interrogée par Isabelle Braouet et Patrick Nicar.
«Un gros préjudice»

Sur le même thème

L'actualité 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play