JO 2021 : qualifié pour la finale de l’escalade, Bassa Mawem, blessé, doit déclarer forfait

jeux olympiques
JO 2021 Bassa Mawem le 3 août
Bassa Mawem durant les épreuves qualificatives à Tokyo le 3 août 2021. ©Jon Glassberg
Le rêve olympique se termine à peine commencé, pour le grimpeur installé en Nouvelle-Calédonie. Qualifié pour disputer la finale de l’escalade ce jeudi, Bassa Mawem a dû renoncer. Blessé durant l’épreuve de difficulté, il lui faut être opéré. 

Après la joie, la douche froide. La journée a commencé par une mauvaise nouvelle, en Nouvelle-Calédonie : Bassa Mawem est forfait pour la finale olympique programmée ce jeudi 5 août. Il l'a annoncé à NC la 1ere.

BASSA MAWEM JO

Le champion d’escalade, entraîneur sur le Caillou, a pourtant décroché sa qualification dans la nuit de mercredi à jeudi, heure du Caillou, avec notamment une magnifique épreuve de vitesse : 15 mètres en 5 secondes 45.

Je suis qualifié pour la finale, mais je ne vais pas pouvoir participer parce que je me suis fait une rupture totale du tendon inférieur du biceps.

Bassa Mawem

 

"J'en ai pour six mois minimum" 

Mais la blessure qui l’a touché au biceps dans la dernière épreuve, celle de difficulté, est trop grave. Bassa doit regagner la Métropole pour y être opéré. "Là il faut que je me fasse opérer, j'en ai pour six mois minimum [d'indisponibilité]", a-t-il précisé. 

On suivra son petit frère Mickael, qualifié lui aussi pour la finale de jeudi, le jour de son anniversaire. Il a terminé premier en bloc. Les précisions de Bassa Mawem, à William Lecren et Anne-Claire Lévêque :

BASSA MAWEM 2

Mon frère a encore une possibilité de faire en sorte qu'on monte sur ce podium.

Bassa Mawem

 

Suivi au pied du mur

Jeux Olympiques, escalalde, suivieà distance à Magenta, 3 aout 2021
L'entrée de l'escalade dans la compétition olympique a été suivie depuis le mur d'escalade de Magenta, mardi 3 août. ©Coralie Cochin / NC la 1ere

Cette finale, les élèves et autres admirateurs de Bassa ont veillé tard, et dans le froid, pour la suivre en direct depuis Magenta. C'était à la fan zone aménagée exprès au mur d'escalade.

Le reportage de Coralie Cochin...

La finale olympique d'escalade vécue depuis Magenta

Et celui de Karine Arroyo, ainsi que Laura Schintu :