Justice, drogue, bus, piste cyclable : l’actu à la 1 du mardi 22 juin 2021

l'actu du matin
Actu à la 1. 22 juin 2021
©NCla1ère

L’essentiel de l’actualité en Nouvelle-Calédonie ce matin avec le début de la session d’assises, une opération anti-stupéfiants au lycée Pétro Attiti, une ligne de bus testée entre Nouméa et le Mont-Dore et une piste cyclable provisoire à Magenta.

Première affaire aux assises 

Le retour de l’affaire David devant la cour d’assises ce matin avec le procès en appel des tortionnaires présumés de cet homme qui avait connu l’enfer en mai 2018. Pris en stop à la Vallée-du-Tir, il avait été séquestré et torturé pendant de longue heures avant d’être relâché à St Michel au Mont-Dore. L’année dernière, lors du premier procès, les quatre accusés avaient été condamnés à des peines de 15 à 25 ans de réclusion criminelle.

Retour en prison pour Olivier Peres

Le chirurgien est accusé d’avoir assassiné un homme en 2018 au golf de Tina. Selon la justice, il a violé à plusieurs reprises ses règles de contrôle judiciaire. Elle lui reproche notamment sa présence à un tournoi de tennis en avril dernier, et plus récemment une vidéo postée sur sa page Facebook où il revient sur les faits.
Les avocats de la défense ont annoncé qu’ils allaient faire appel de cette décision d’incarcération. Olivier Peres doit être jugé lors d'une prochaine session d'assises, fin octobre-début novembre. 

Condamné pour menace de mort

La justice, c’est aussi cette condamnation pour menace de mort sur les réseaux sociaux. L’homme avait menacé notre collègue Thérèse Waïa sur Facebook dans un contexte de tensions autour de l’usine du Sud.
Ancien policier, il a été condamné à 100 jours de peine-amende et un franc symbolique de dédommagement.

Lutter contre la drogue chez les jeunes

Un contrôle de police hier au lycée Pétro Attiti. Les forces de l’ordre ont mené une opération anti-stupéfiants devant l’établissement de Nouméa. Quelques petites quantités de cannabis ont été saisies, mais il s’agissait surtout d’éduquer les jeunes aux dangers des drogues. 

La ligne M5 relie Nouméa au Mont-Dore

Une nouvelle ligne de bus à l’étude pour le réseau Tanéo. Elle a été expérimentée hier entre le Mont-Dore et le centre de Nouméa.  
La ligne M5 relie le lycée de St Michel à Port-Moselle en 26 minutes.
Cette ligne est desservie par des bus baptisés Créalis, qui circulent en partie sur la voie du Néobus et qui peuvent, aussi eux, transporter jusqu’à 135 passagers. L’expérimentation doit durer jusqu’à la fin de l’année. 

Une piste cyclable à Magenta

Une piste provisoire pour les vélos a été mise en place le long de la rue Gervolino entre la plage de Magenta et le rond-point de l’aérodrome. Objectif : permettre aux cyclistes de relier en sécurité la promenade Pierre-Vernier aux Boucles de Tina.
Conséquence : toute cette portion est désormais interdite au stationnement. La période va durer jusqu’au 10 juillet avant des travaux en 2022 pour une piste cyclable définitive. 

Transports maritimes et aériens

Des informations pratiques à noter : 
Le Betico est en arrêt technique. En carénage, le navire se refait une beauté à partir d’aujourd’hui et jusqu’au 7 juillet.
Dans le Nord, le Seabreeze a repris la mer ce matin. La rotation spéciale dédiée aux scolaires annulée dimanche a quitté Koumac ce matin pour rejoindre Belep. Départ de Belep prévu cet après-midi à 13h.
Et puis, du côté des airs, la compagnie Air Calédonie va assurer la maintenance de ses avions. Deux visites sont programmées successivement entre juin et octobre. L’activité pourrait être perturbée en cas de problème technique compte tenu de l’immobilisation du hangar, prévient la compagnie.

Les démarches ont commencé pour devenir patron-pêcheur

Très attendu au sein de la filière, le statut de patron-pêcheur calédonien devient une réalité. La première campagne de délivrance de la carte professionnelle a commencé. Les candidats au titre ont jusqu'au 15 septembre pour déposer leur demande. 

L’invitée de la matinale

Anne-Claire Lévêque recevait ce matin dans l’invitée de la matinale Virginie Ruffenach, cheffe du groupe Avenir en confiance au Congrès.