Justice, fracture numérique, culture, armée : l’actu à la 1 du mardi 12 mai 2020

l'actu du matin
Actu à la 1. 12 mai 2020
©NCla1ère
L’essentiel de l’actualité en Nouvelle-Calédonie avec les agresseurs présumés de Poingam jugés ce matin, l’UT-CFE-CGC qui fait le bilan du confinement et de la rentrée dans l’éducation, les professionnels de la culture qui veulent survivre, et l’armée qui recrute. 

Les auteurs présumés du raid de Poingam jugés 

La présentation en comparution immédiate ce matin devant le tribunal correctionnel de Nouméa des trois auteurs présumés de violences, dégradations et vols commis au Relais de Poingam, dans l’extrême Nord, à Poum. 
Dans la nuit du 2 mai, trois hommes avaient fait irruption par bateau sur le domaine du gîte. Ils avaient agressé un membre du personnel, puis menacé dans leur bungalow des clients de la structure, avant de s’enfuir avec de l’alcool et des denrées alimentaires.
Les prévenus, âgés de 20 à 33 ans, originaire de la commune, seront présentés ce matin à la justice pour répondre de vol aggravé, destruction de biens et menaces de mort réitérées. 
 

Une fracture numérique dans l’enseignement

Le confinement strict a mis en lumière la fracture numérique entre les élèves, mais aussi entre les établissements. C’est l’un des enseignements que retient l’UT-CFE-CGC. Le syndicat des enseignants a dressé le bilan du confinement et de la première semaine de classes en effectif complet.
Dans certaines filières professionnelles, seuls un à deux élèves sur dix étaient connectés contre sept à huit dans les filières classiques. Des inégalités que le syndicat souhaite atténuer.
Autre bilan de cette rentrée : la distanciation sociale difficile à faire respecter dans les établissements. Les gestes barrières doivent être maintenus, l’aide des collectivités est nécessaire pour financer gel et autre matériel de protection, estime le syndicat. 
 

Le secteur culturel veut continuer à vivre

L’accès à la culture pour tous doit être une préoccupation majeure pour les institutions et collectivités. C’est le message des professionnels du secteur artistique et culturel calédonien. Ils se sont rassemblés en collectif pour interpeller les élus. Une dizaine de structures associatives ou privées qui demandent à être reçues par le gouvernement. Une requête restée sans réponse depuis.  
Les professionnels souhaitent élaborer un schéma directeur de la culture pour les 10 ou 15 années à venir. Après plusieurs années de baisse des subventions, la crise sanitaire est venue impacter davantage le secteur.
 

Le Raï reprend Houaïlou et Ponérihouen

Côté info pratique, le réseau d’autocars Raï remet en place les lignes Houaïlou et Ponérihouen (celles qui traversent le col des Roussettes). Ce sera à partir de demain mercredi. La circulation sur le pont franchissant la Névou à proximité de la tribu de Gondé, est limitée aux véhicules de 12 tonnes maximum. Le transporteur prévoit un service de navette aux abords de l’ouvrage entre les tribus de Coula et Gondé. 
 

Liste spéciale pour les provinciales : dernier jour de recours

La liste électorale spéciale pour les provinciales est affichée dans les mairies jusqu’à aujourd’hui. C’est donc le dernier jour pour déposer un recours contentieux au tribunal de Nouméa ou dans les sections détachées de Koné et Lifou. 
 

Calédonie ensemble interpelle le Conseil constitutionnel

Les parlementaires calédoniens de Calédonie ensemble ont saisi le Conseil constitutionnel concernant la loi sur l’état d’urgence sanitaire.
Le sénateur Gérard Poadja et les députés Philippe Gomès et Philippe Dunoyer ont interpellé les sages sur l’un des paragraphes concernant la Nouvelle-Calédonie.
Ils estiment que les mesures annoncées par l’Etat, comme la quarantaine par exemple, ne sont pas compatibles avec la situation sanitaire chez nous.
Pour les parlementaires, « ce paragraphe n’est pas conforme à la Constitution car il attribue à l’Etat une mission qui empiète sur l’une des compétences que la Nouvelle-Calédonie exerce elle-même depuis 60 ans, à savoir la compétence en matière de santé et de contrôle sanitaire aux frontières. »
 

L’armée reprend ses recrutements 

Après quatre semaines forcées de mise à l’arrêt en raison de la crise sanitaire, le CIRFA (centre d’information et de recrutement des forces armées) a rouvert ses portes. Une bonne nouvelle pour des centaines de jeunes calédoniens qui mettent leurs espoirs dans l’armée. 
L’antenne de Nouvelle-Calédonie se positionne comme l’un des territoires d’Outre-mer qui recrute le plus de soldats, derrière la Polynésie et la Réunion. 
 

Les femmes à l’honneur à Koné

Le centre culturel Pomémie de Koné a rouvert ses portes mercredi 5 mai avec une exposition dédiée et réalisée par des femmes. 
A travers une boutique éphémère, on peut découvrir le travail de ces artistes femmes de toute la côte Ouest de la province Nord, de Poya à Belep. 
Cette exposition, prévue initialement pour le 8 mars, journée internationale de la femme, n'a pas été visitée trop longtemps à cause de la fermeture du centre due au coronavirus. 
Du coup, vous pouvez venir en profiter jusqu'à la fin de ce mois. A découvrir, tuniques, bijoux, objets d'arts... toutes les pièces sont en vente, un moyen pour les artisans de redémarrer après ce mois de confinement.