Justice, université, recueillement : l’actu à la 1 du mercredi 15 janvier 2020

l'actu du matin
actu à la 1 15 janvier
L'essentiel de l’actualité en Nouvelle-Calédonie ce matin avec la condamnation d'un gendarme par le tribunal correctionnel de Nouméa, l'ouverture des inscriptions universitaires ou la cérémonie religieuse en la mémoire d'Hilarion Vendegou. 

Prison ferme pour un gendarme 

Un gendarme de 58 ans a été jugé mardi par le tribunal correctionnel de Nouméa. Très alcoolisé, il avait causé la mort d’un jeune homme à Boulouparis la nuit du 3 novembre 2019. Il s’était endormi au volant avant de percuter une voiture qui venait en sens inverse. Dans le véhicule opposé, le conducteur âgé de 26 ans décédait sur le coup et son cousin évacuait au Médipole. Le gendarme a été condamné à 1 an et 4 mois de prison ferme sans mandat de dépôt. C’est plus que ce qu’avait requis le Ministère Public.


30 mois de prison pour avoir tué son cousin dans un accident 

Sous l’effet de l’alcool et du cannabis, un jeune homme - aujourd’hui âgé de 21 ans - avait causé la mort de son cousin dans un accident de voiture à Houaïlou. Les faits se sont déroulés le 1er octobre 2019. Après avoir beaucoup bu, l'homme perd le contrôle du véhicule. Les occupants sont éjectés. Le chauffeur n’a que des blessures légères mais ce n’est pas le cas de son cousin. Gravement touché, le jeune passager décédera au Médipôle de Dumbéa où il a été évacué. Mardi, le tribunal correctionnel de Nouméa le condamne à 30 mois d’emprisonnement dont 1 an ferme. 


Lancement des inscriptions universitaires 

Après trois semaines de fermeture administrative, l’université rouvre ses portes ce mercredi matin. Tous les étudiants et les bacheliers peuvent dés à présent effectuer leur pré-inscription et ré-inscription en ligne sur le site internet : www.unc.net avant de finaliser directement leur demande à l’université jusqu’au 30 janvier.


La dépouille mortelle d'Hilarion Vendégou rejoint l'île des Pins

Une cérémonie religieuse a été célébrée en la mémoire d'Hilarion Vendegou ce mercredi matin au centre funéraire de Nouméa. La classe politique était largement représentée pour saluer le parcours coutumier et politique du Grand Chef de l'Ile des Pins, maire de la commune, et ancien sénateur. Sa droiture, son exigence, son attachement à son île et à la France ont été rappelés par ses amis politiques et sa famille.


A Lifou, le processus de deuil se poursuit... 

Dix jours après le crash d'avion survenu à Hnathalo, le traumatisme est toujours bien présent. Pour accompagner les familles dans leur processus de deuil, une cérémonie coutumière avait lieu mardi dans le district de Wetr. C'était la première depuis l'accident survenu le 4 janvier dernier. A Lifou, Gilbert Tyuienon et son cabinet ont rencontré les trois grandes chefferies de l'île. Le membre du Gouvernement en charge des transports a entrepris les démarches coutumières pour apaiser les esprits comme cela se fait habituellement dans la tradition kanak. En parallèle, la psychologue de Lifou, Christine Qaeze, a reçu des habitants en consultation pour parler du crash.