Kea Trader: plus de 97 tonnes de débris immergés retirés depuis juin

environnement
En sept jours, pas moins de dix tonnes de débris immergés ont été retirés du récif Durand où git le Kea Trader. C’est ce qu’apprend le dernier point de situation sur l’épave du porte-conteneurs, signé du haut-commissaire Thierry Lataste et diffusé ce vendredi après-midi. Depuis juin, l’entreprise chinoise Shanghai Salvage company aurait extrait plus de 97 tonnes. Des débris ensuite acheminés au port de Nouméa pour y être retraités par des entreprises calédoniennes, précise le communiqué.
 
Kea Trader, débris immergés retirés du récif par les équipes de SSC.
Exemple de débris immergés retirés du récif Durand par les équipes de SSC. ©Shangai Salvage company
 

Moyens lourds toujours en préparation

«Dès que les conditions météorologiques sont favorables, les travaux de retrait des flotsam [les débris flottants en question] sur la partie arrière continuent, et la quasi-totalité a été traitée, décrit-il encore. La surveillance quotidienne du Kea Trader par SSC et le maintien de leurs moyens au plus près de l’épave permettent de constater d’éventuelles évolutions de positionnement du porte-conteneur ou de dégradation de sa structure.» Et de conclure que les travaux de préparation des moyens lourds qui seront engagés pour le retrait de l’épave se poursuivent.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live