nouvelle calédonie
info locale

Kouaoua, appel à témoins, cocotiers, ramadan : l’actu à la 1 du mardi 7 mai 2019

l'actu du matin
Actu à la1. 7 mai 2019
©NCla1ère
L’essentiel de l’actualité en Nouvelle-Calédonie ce matin avec un nouvel incendie de la serpentine de la SLN à Kouaoua, une jeune femme grièvement blessée à Dumbéa, des insectes ravageurs dans des cocotiers à Ouvéa et le début du ramadan.

Un nouvel incendie sur la serpentine

A Kouaoua un mois et demi seulement après sa remise en service, la serpentine de la SLN a de nouveau été incendiée. Les faits se sont produits ce lundi vers 10h. Le sinistre a endommagé le convoyeur sur plusieurs mètres. Il faudra attendre jeudi pour une remise en état. Une enquête est ouverte pour tenter d’identifier les auteurs de l’incendie.  

Appel à témoins pour identifier une femme gravement blessée à Dumbéa

La gendarmerie lance un appel à l’aide pour identifier une jeune femme d’une trentaine d’années. Elle a été retrouvée ce dimanche soir à Dumbéa. Une bagarre aurait eu lieu dans ce secteur vers 23 h vers le rond-point des érudits, à proximité de Dumbéa Mall et du Médipôle. La jeune femme est mélanésienne, elle portait ce soir là un pantacourt bleu serrant, une écharpe blanche et un pull en laine fin marron. 
Elle pourrait être originaire de Maré et porte divers tatouages.
 

Le dispensaire de Houaïlou fermé après une nouvelle agression

Un médecin du dispensaire de Houaïlou a de nouveau été victime d’une agression lors de l’exercice de sa profession. Et une nouvelle fois, la province Nord réagit en fermant les portes du dispensaire jusqu’à nouvel ordre. Seules les urgences seront assurées.
« Ces incivilités à l’égard des agents provinciaux sont intolérables, menacent le bon fonctionnement du service public, et participent au sentiment d’insécurité des personnels en dispensaire » réagit la Province Nord qui indique qu’une plainte de la collectivité a été déposée.
 

Fidji : nouvelle terre de business pour la Calédonie ? 

Le cluster New Caledonia Trade & Invest veut y croire. Après une première visite de terrain en avril, il prépare cette fois une mission économique du 8 au 15 juillet dans l’archipel. Hier soir, le cluster présentait à ses adhérents sa stratégie pour conquérir le marché fidjien. Avec près d’un million d’habitants et autant de touristes, Fidji présente de gros besoins en infrastructures de base. NCT&I espère déboucher sur un accord commercial comme celui conclu, il y  a peu, avec le Vanuatu.
 

La grève à l’appel de Solidarité-NC  

Le syndicat était dans les rues de Nouméa ce lundi. Près d’une centaine de personnes du Congrès au gouvernement pour réclamer une révision de la loi de protection de l’emploi local qui selon le syndicat ne fonctionne pas.  Syndicat qui entendait qu’on n’enterre pas ce dossier « sans quoi le marché du travail pourrait être déstabilisé » expliquait Thierry Mayereau le secrétaire général de Solidarité-NC  

Le Brontispa menace les cocotiers d’Ouvéa

Cet insecte ravageur est présent depuis longtemps sur la Grande Terre, Lifou et Maré, mais il a fait son apparition depuis le mois de septembre dernier seulement à Ouvéa, dans la tribu de Banutr. Le Brontispa qui vit à l’intérieur des feuilles encore fermées peut provoquer la mort du cocotier. Les autorités et la population se mobilisent pour tenter de l’éradiquer et de le circonscrire pour éviter sa propagation sur l’ile. 

C’est parti pour le ramadan

Le mois sacré du ramadan a débuté ce lundi pour les musulmans du territoire. Ils sont 3 000 en Calédonie et quelques centaines d’entre eux sont pratiquants. Le ramadan est une période de piété, de charité et de frugalité durant laquelle les musulmans qui ont l’âge requis s'abstiennent toute la journée de manger, de boire, de fumer et d'avoir des relations sexuelles. Ils sont aussi invités à méditer le Coran, à se montrer généreux avec les plus démunis et à participer à des veillées de prière. 

Derniers jours pour prétendre au fonds de secours des Outre-mer

Si vous faîtes partie des sinistrés du cyclone Oma, il n’est pas encore trop tard pour bénéficier du fonds de secours Outre-Mer. Vous avez jusqu’au vendredi 10 mai pour vous manifester. A condition bien sûr de dépendre d’une des communes reconnues par le dispositif, elles sont dix-sept au total : Pouembout, Koné, Kaala-Gomen, Koumac, Poum, Bélep, Ouégoa, Pouébo, Poya, Dumbéa, Païta, Boulouparis, La Foa, Sarraméa, Bourail, Thio et Yaté.
Publicité