La crise sanitaire suivie de près au Sénat coutumier

sénat coutumier
Covid, coconavirus, réunion de crise au sénat coutumier, masque, 16 mars 2021
La cellule de crise réunie au Sénat coutumier le mardi 16 mars. ©NC la 1ere

Chaque mardi, le Sénat coutumier tient une réunion de crise dans le cadre de la pandémie et du confinement en Nouvelle-Calédonie. Les représentants des aires peuvent également exprimer leur ressenti. L’une de nos équipes y assistait.

Dans la salle, des représentants des huit aires coutumières. De la communauté wallisienne et futunienne, également. Cette réunion de crise a pour but d’informer les autorités coutumières de la situation sanitaire, et des décisions actées par l’Etat ainsi que le gouvernement.

Récit par Dave Waheo-Hnasson et David Sigal :

 

Vol destiné à Wallis

Ce mardi 16 mars, il est beaucoup question de l’aéroport international. «Le point fort de la réunion, c’était qu’à Tontouta, il y a les vols entrants et les vols sortants», relate le président du Sénat, Justin Gaïa. «Ils ont compris qu’il n’y aura plus de transfert de passager parce que tout est bloqué pendant le confinement. Mais qu’il va y avoir un vol important [ce mercredi], à savoir un avion militaire qui va amener un hôpital de campagne à destination de Wallis et faire le transfert sur Tontouta-même avec un petit avion.» 

Covid, coronavirus, réunion de crise au sénat coutumier, masque, 16 mars 2021
©NC la 1ere


Préoccupations quotidiennes

Gestes barrières, masques, vaccination : lors de cette séance, les représentants coutumiers évoquent les préoccupations quotidiennes de leur population. «Le premier point, c’est par rapport à Tanéo», liste par exemple Hilaire Tein, premier vice-président du conseil de N’Dé, à Païta.

Venir vacciner en tribu

«Les gestes barrière ne sont pas respectés en montant et en descendant, estime-t-il, il n’y a pas de gel pour laver les mains. Et deuxièmement, par rapport aux personnages âgées et handicapées, on demande à ce qu’on vienne en tribu pour faire le vaccin et le dépistage.» Autre sujet évoqué lors de ces échanges, la campagne de vaccination lancée aux îles Loyauté.