Météo : la pluie donne encore le tempo mais la situation s'améliore

météo bourail
Inondations à Bourail 14 avril 2021
Ce mardi matin à Bourail. ©Photos d'internaute

Matinée compliquée, mardi, à Bourail. La RT1 et la transversale par le col des Roussettes ont été bloquées par les inondations liées à des pluies incessantes. A la mi-journée, la situation s'est améliorée.  

Jour de galère, à Bourail, pour les habitants inondés et les automobilistes bloqués. La montée des eaux après plusieurs jours de précipitations a entraîné, mardi 13 avril, la coupure de la RT1 à la sortie Nord de la commune, au niveau de la chambre d'hôtes Aux délices de la cigogne. 

Voyez cette vidéo de Laure Blidy à 6h15 :

 

  • A Bourail, une intervention des pompiers

Tôt mardi, la mairie expliquait que "les inondations handicapent la majeure partie de la commune". Un appel à la prudence d’autant plus justifié que les pompiers ont dû venir au secours d’une personne qui s’était engagée dans une zone submergée. La route était également coupée sur la RT3, la transversale du col des Roussettes, côté Houaïlou. 

 

Inondation à Bourail, 14 avril 2021
A la sortie Nord de Bourail, ce mardi matin. ©Sylvana Bodé

 

Le point de situation dressé par la gendarmerie à la mi-journée a confirmé une amélioration de la situation : à la Cigogne comme sur la transversale, il y avait vingt centimètres d’eau sur la chaussée et la circulation était redevenue possible, même en voiture légère. Mais bien sûr, prudence de rigueur. 

  • Boulouparis, Thio, Dumbéa... Des axes secondaires touchés

Des axes plus secondaires ont été affectés par les effets des pluies, mardi.

• A Boulouparis, la route de Bouraké a été bloquée. Ce matin, les services municipaux procédaient à son dégagement au niveau du pont de la Ouaménie. Pour se rendre à Bouraké, il fallait passer par l’entrée Nord, au niveau de la Haute-Ouaménie.


• A Canala, en début de matinée, la crue de la Negropo bloquait l’accès à Negropo et à Boakaine.

• A Thio, on relevait des difficultés sur le pont fusible des Pétroglyphes et celui à la sortie de la tribu de Saint-Paul. La passerelle de la Pétrelle, en direction du gite d’Ouroué, n’était pas praticable. La voie était coupée sur la côte Oubliée entre Grand Borendy et Petit Borendy. 

• A Dumbéa, grand classique dans la partie Nord de la ville : à la mi-journée, la mairie signalait que les radiers Daver, Charbonnier et Carigou étaient impraticables. "De plus, la chaussée étant gorgée d'eau sur les axes routiers de la commune, notamment sur la RT1 et la promenade Jules-Renard, il est demandé aux automobilistes de rouler prudemment."

  • L'Arène de Païta déclenchée

A Païta, la Calédonienne des eaux a conseillé aux habitants de La Tamoa de faire bouillir l'eau avant de la consommer.


Puis la mairie a annoncé, en fin de journée, qu'un centre d'hébergement ouvrait dès 17h30 à l'Arène du Sud. Le message ? Ne pas prendre de risques. "Suite à l'accumulation de pluie, certains accès sont impraticables." Les points chauds, connus, que sont :

Pluies et coupure de courant à Païta, 13 avril 2021? groupe électrogène Enercal
Mise en place d'un groupe électrogène pour raccorder une partie des abonnés sans courant à Païta. ©Enercal

Au même moment, la société Enercal annonçait une bonne nouvelle : "A 17h30, tous les foyers impactés par le défaut survenu cette nuit sur les réseaux du centre de Païta sont alimentés en électricité." En expliquant que "les défaillances techniques constatées résultent de l’accumulation des intempéries" qui ont affecté la région ces derniers mois : la dépression Lucas, le cyclone Niran et la dépression faible du week-end dernier.

Rappelons qu’un peu avant minuit, 2 700 abonnés du village et du Mont-Mou se sont trouvé sans courant. Et que, relate Enercal, "depuis 23 heures hier, les équipes techniques se sont mobilisées sans arrêt pour localiser l’origine des défauts, mettre en place des groupes électrogènes et procéder aux réparations retardées par les pluies intenses".

  • Encore en vigilance jaune

A 16 heures, Météo France NC a ajusté sa carte de vigilance aux pluies orageuses. L'ensemble de la Calédonie se trouve à nouveau en alerte jaune, puisque "des averses temporairement fortes peuvent encore se produire la nuit prochaine".

Vigilance jaune du 13 avril 2021
©Météo France NC