La vente d’alcool à emporter interdite depuis ce vendredi midi

sécurité
alcool fermé Lifou
©Clarisse Watue
A l'approche du référendum sur l'avenir de la Nouvelle-Calédonie, le haut-commissariat a pris un arrêté qui suspend la vente d’alcool à emporter, dès midi, ce vendredi 10 décembre. L'interdiction court jusqu'à lundi 13 décembre, à midi.

La vente à emporter de boissons alcooliques ou fermentées est interdite à compter de ce midi, vendredi 10 décembre et jusqu’au lundi 13 décembre, à midi, "dans les débits de boissons de troisième et de cinquième classes", a décidé le haut-commissariat, qui a pris un arrêté dans ce sens.

Cette interdiction couvre l’ensemble du territoire de la Nouvelle-Calédonie, mais les cavistes sont "autorisés à vendre de l’alcool en bouteille de verre d’une contenance inférieure ou égale à 1,5 litre et dont le titre alcoométrique n’excède pas 18 degrés".

Autorisée à la consommation dans les hôtels et les restaurants

Hôtels et restaurants restent autorisés à vendre de l'alcool, dans le cadre de leur activité, tout comme les détenteurs d'une licence de première, de deuxième et de quatrième classes. La consommation d’alcool sur la voie publique dans un rayon de 500 mètres autour des bureaux de vote est également interdite.

Pour rappel, le port et le transport d’armes, l’utilisation, le port et le transport de feux d’artifices et la vente de carburants dans tout récipient sont également interdits. Des décisions destinées à garantir l'ordre public durant ce week-end référendaire.