Le Congrès des jeunes réfléchit à l’avenir de la Calédonie

congrès de nouvelle-calédonie
Deuxième séance du Congrès des jeunes 2020, 12 septembre
©Natacha Lassauce-Cognard / NC la 1ere
Il tenait la deuxième séance de la nouvelle mandature : le Congrès des jeunes a convoqué samedi ses 54 lycéens, issus du public comme du privé. Ils ont travaillé en commission avec un axe majeur, l’avenir de la Nouvelle-Calédonie, à trois semaines du référendum.
L’ambiance dans l’hémicycle de la rue Vauban a rarement été aussi calme et studieuse. Ici, pas de débats houleux entre les groupes politiques, mais des échanges constructifs entre lycéens.
 

Deux ans de mandat

Ces 54 conseillers de la jeunesse calédonienne, issus des trois provinces, ont été élus en août. Ils vont siéger durant deux ans, et devront travailler sur des thématiques telles que l’éducation, la santé ou encore l’environnement.
 

Les jeunes sont investis, ils partagent et ils sont très ambitieux, mine de rien. 
- Lukas Pidjot, président du Congrès des jeunes

 

Être mieux informé

A vingt-deux jours du référendum d’auto-détermination, l’avenir du pays est au cœur des préoccupations. Pour ces jeunes, il est essentiel d’être mieux informé afin de voter le 4 octobre.
  

Beaucoup de personnes se posent encore la question de comment va être l’avenir de la Nouvelle-Calédonie, par rapport au référendum. Dans notre commission, on a décidé de travailler sur un questionnaire, sur l’avenir économique, ou l’avenir éducatif.
- Sonia Tuifua, présidente de la commission Avenir

 
Deuxième séance du Congrès des jeunes 2020, 12 septembre
©Natacha Lassauce-Cognard / NC la 1ere
 

Est-ce qu’on sera encore pris en charge si jamais on veut faire nos études en France ? 
- Samuel Lapacas, membre de la commission Avenir

 

Rendez-vous en 2021

Après avoir élaboré leur question au fil des six commissions, ces élus les soumettront aux différents partis politiques calédoniens. La prochaine séance du Congrès des jeunes est prévue en 2021.

Un reportage de Natacha Lassauce-Cognard et Carawiane Carawiane : 
©nouvellecaledonie
Les Outre-mer en continu
Accéder au live