Le gouvernement élève à 11% la TGC sur l’alcool produit localement et instaure la taxe sur les produits sucrés

santé
Alcool supermarché
©NCla1ère
Le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie a adopté de nouvelles mesures ce mercredi 18 août pour lutter contre l’obésité, le diabète et la consommation excessive d’alcool.

Le taux de TGC sur les alcools produits localement passe de 3% à 11%. Celui sur les alcools importés reste à 22%. 

Le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie a arrêté la modification ce mercredi 18 août pour lutter contre les consommations excessives et leurs conséquences. 

En cause, le taux réduit de 3% sur l’alcool local était contradictoire avec la politique de lutte contre l’alcool. 

Certaines bières locales étaient, en effet, moins chères que les boissons hygiéniques.

 

Un nouveau projet de loi du pays a également été voté pour instituer la taxe comportementale sur les produits sucrés. 

La mesure découle de la mise en œuvre du plan de santé calédonien "Do Kamo, être épanoui" qui vise à diminuer les coûts liés à la santé. 

Le gouvernement souhaite ainsi alerter les calédoniens sur leur santé et également les producteurs pour diminuer la quantité de sucre dans leurs produits.

 

La taxe sur les produits sucrés sera applicable sur :

- les boissons qui contiennent du sucre, ajouté ou non (jus de fruits, sirops, eaux minérales ou gazéifiées additionnées de sucre, bières sans alcool) ;

- les boissons lactées contenant du sucre ;

- les préparations, concentrées ou déshydratées, permettant la reconstitution de boissons contenant du sucre ;

- les crèmes glacées et sorbets ;

- les confiseries,

- le chocolat et les préparations à base de cacao.

Les boissons et préparations sucrées médicales, les boissons et produits exclusivement édulcorés et les biscuits, gâteaux et préparations pour gâteaux, ne seront pas concernés par cette mesure.  

 

Le diabète de type 2 représente un coût considérable pour le pays, environ 7,7 milliards de francs de frais de soins en 2017 sans compter les hospitalisations et Evasan.