Patrice Faure, le nouveau haut-commissaire, a pris ses fonctions en Nouvelle-Calédonie

politique
PATRICE FAURE
©Alix Madec

Le nouveau haut-commissaire, Patrice Faure, prend officiellement ses fonctions ce samedi. Il a déposé une gerbe au monument aux morts à 11 heures, place Bir-Hakeim, à Nouméa où les honneurs militaires lui ont été rendus en présence des officiels et des représentants des institutions.

Nommé le mercredi 19 mai en conseil des ministres, comme haut-commissaire de la République en Nouvelle-Calédonie, en remplacement de Laurent Prévost, en poste depuis 2019, Patrice Faure a officiellement pris ses fonctions ce samedi 12 juin. A ses côtés, les sénateurs Gérard Poadja, Pierre Frogier et de nombreux responsables politiques locaux. 

Organisation du troisième référendum

L’occasion pour le haut-commissaire d’évoquer les grands dossiers du territoire : le référendum du 12 décembre prochain. " Il s’agit pour nous, l’ensemble des forces en présence, l’ensemble de ceux qui ont participé au dernier débat à Paris, mais aussi ceux qui n’ont pas pu y aller et qui nous rejoindront ici, que nous puissions répondre aux questions qu’ils se posent légitimement. De façon factuelle, nous répondrons sur le Oui, sur le Non en totale transparence. Puis nous allons utiliser l'ensemble des jours et des semaines qui viennent pour poursuivre le dialogue entrepris à Paris. [...] Dans les prochains jours, le ministre des Outre-mer nous rendra destinataires du document Oui/Non complété des réponses aux questions que se sont posées les délégations." 

Interview Patrice Faure

PATRICE FAURE
©Alix Madec

 

Période de transition 

Une troisième consultation référendaire à l’issue de laquelle une période de transition devra être mise en place, le plus rapidement possible. "Nous devrons ensemble rédiger un nouvel accord, qui sera un accord sur une période de transition, si c'est le Oui qui l'emporte. Ou [en cas de Non] un nouvel accord, sur un nouveau statut, qui sera la suite de celui de Nouméa, qui sera probablement un peu différent."

Patrice Faure

 

Une bonne connaissance des Outre-mer

Le nouveau visage de l'Etat en Nouvelle-Calédonie est présenté par le directeur de cabinet d’Emmanuel Macron comme étant "l’un des meilleurs préfets qu’ait connus la République." Natif de la Drôme, il était depuis 2019 préfet du Morbihan. Mais l'homme, âgé de 54 ans, connaît bien les Outre-mer. De 2017 à 2019, il a été préfet de Guyane. Il a été nommé à ce poste juste après la grave crise sociale de mars-avril 2017. L'ancien directeur de cabinet du préfet de Mayotte de 2006 à 2008 s'affiche comme un homme d'action.

Cérémonie Patrice Faure 12 juin 2021
©Alix Madec / Nc la 1ere

 

"Méthodique, organisé, plutôt pointilleux"

Par ailleurs, il est passé par la DGSE avant de rejoindre le cabinet militaire du ministère de l'Outre-mer en 2004. En 2008, il a été chef de cabinet d'Yves Jégo, ministre de l'Outre-mer, sous la présidence de Nicolas Sarkozy. Sur ses traits de caractère, ce père de six enfants se décrit comme "méthodique, organisé, plutôt pointilleux. Je tiens à ce que mes engagements soient tenus." Et sur la manière utilisée ? "Je suis franc et direct. Je dis les choses en toute transparence." Titulaire d’une maîtrise d’histoire et d’une maîtrise de mathématiques, il est aussi diplômé de l’école militaire de Coëtquidan et de l’école d’État-major.