Les assises s'achèvent par une condamnation à trois ans de prison pour violences et menaces envers sa compagne

justice poindimié
Féminicide : le meurtre de Corinne, 18 ans, jugé aux assises
©NC La 1ère
La session d'assises ouverte le 28 février en Nouvelle-Calédonie s'est refermée ce vendredi 25 mars. Un homme d'une trentaine d'années, originaire de la côte Est, a été condamné à trois ans de prison pour avoir exercé des violences répétées envers sa compagne et l'avoir menacée de mort.

La première session d'assises 2022 s'est achevée tard ce vendredi soir, au palais de justice de Nouméa. L''homme d'une trentaine d'années mis en cause dans la dernière affaire examinée, des faits datant de mars à mai 2020 à Poindimié, a été condamné à trois ans de prison pour violences répétées et menaces de mort envers sa compagne.

L'accusation de viol n'a pas été retenue

Il était aussi accusé de viols dans le cadre conjugal, ce que le jury n'a pas retenu dans sa décision. Depuis le 28 février, date d'ouverture de la session, les procès se sont succédés, devant la cour d'assises. La moitié des dossiers examinés concernaient des viols. L’autre moitié, des crimes de sang. Dont une affaire  d'assassinat qui a particulièrement défrayé la chronique.