Les élèves de terminale planchent sur l'épreuve de philosophie

éducation
élèves bac lifou 2020
À Lifou, les 83 élèves du lycée des îles ont été les premiers à débuter l'épreuve de philosophie. ©Clarisse Watue
Coup d'envoi des premières épreuves du baccalauréat 2020 ! Ce jeudi matin, près de 2236 élèves de terminale des filières générales ou technologiques sont concernés.

Ma chère philosophie 

Dissertation ou explication de texte, quelque soit leur choix, les élèves ont quatre heures pour développer leurs idées et leurs arguments. Cette épreuve est de coefficient 7 pour la série L (littéraire) . Elle compte un coefficient 4 en sciences économiques et un coefficient 3 en série S (scientifique). Cette année, plus de 13 000 candidats sont inscrits aux examens. 
enveloppe bac 2020
©Stéphanie Chenais
 

Quels sujets pour 2020 ?


La série littéraire
"La paix met-elle un terme à la politique? "
ou "Pour bien agir, suffit-il d'accomplir son devoir?"
Les littéraires planchent sur l'un de ces deux sujets ou sur une compréhension de texte de Hannah Arendt.

La série scientifique
"Montrer, est-ce démontrer?"
ou "La société n'est-elle qu'une association?"
Les élèves en série S ont le choix entre ces deux sujets pour une dissertation sinon ils peuvent choisir le sujet 3, c'est-à-dire, l'explication de texte.

Yoan a choisi le premier sujet, celui qui lui semblait le plus parlant et le plus simple. "C’était une question assez compliquée, j’ai tourné longtemps avant de trouver une piste sur laquelle me pencher mais j’ai rapidement trouver comment répondre à cette question. Ce n’était pas évident mais j’ai essayé de comparer les différents sens des mots montrer et démontrer" explique-t-il. 

Océane, de son côté, a opté pour le sujet 3, le commentaire de texte. « Avant de venir au lycée, je pensais prendre les dissertations mais ce n’était pas très inspirant donc je me suis penchée sur le commentaire de texte et je me suis rendue compte que ce n’était pas facile. On a quelques notions, on est tombés sur un texte de Cicéron, c’est un philosophe qu’on avait vu en cours, donc je m’en suis pas mal sortie » raconte la jeune femme.
 
sujet philo S

La série technologique
"Y-a-t'il des problèmes qu'aucune technique ne peut résoudre?" Le premier sujet de dissertation a inspiré Toulanguy. « J’ai parlé des différents problèmes dans la vie actuelle et des techniques qui pouvaient les résoudre et comment il fallait s’y prendre pour les résoudre. Ça allait bien avec cette année, le Covid-19 etc »

De son côté, Jean a choisi, le deuxième sujet : "Peut-on être indifférent à la vérité?" « J’ai parlé du OUI et du NON, donc pourquoi on pouvait ignorer la vérité et pourquoi il ne fallait pas le faire et pour moi c’est mieux de ne pas le faire il vaut mieux être franc avec les gens, dire la vérité et que ça blesse, les gens peuvent s’améliorer comme ça. J’ai trouvé ça intéressant car dans la vie de tous les jours, les gens peuvent mentir et de te dire la vérité, c’est à toi de faire confiance ou non» confie sagement le jeune homme. 
bac jules garnier
©Stéphanie Chenais

La série ES
"Tout échange n'est-il qu'un échange marchand ?" ou "Le réel se réduit-il à ce que nous pouvons en dire?" 
Deux sujets attendent également les élèves de la série économique et sociale. 

Le reportage de Stéphanie Chenais et Laura Schintu.
 

La philosophie à Lifou et à Poindimié

Les 83 élèves du lycée des îles à Lifou, séries générales et technologiques, ont entamé l'épreuve de philosophie... sous la pluie.  

examen bac lifou 2020
©C.W
A Poindimié, ils étaient 70 à passer l'épreuve au lycée Antoine Kela. Maurine, élève en terminale L, a mis deux heures pour faire sa dissertation. "Au début j'ai maîtrisé le sujet mais vers la deuxième partie, je ne savais plus trop quoi dire du coup j'ai mis mon avis personnel. J'ai trouvé que c'était dur comme sujet car on n'a pas tellement étudié la politique en cours. Je pense que j'ai bien fait la méthodologie, j'ai bien suivi, je pense que j'ai mis toutes mes connaissances dans ma dissertation" explique la jeune fille.

Son amie Alexia, en terminale RHC (ressources humaines et communication), est sortie de la salle au bout de 3 heures de dissertation. Mais elle avait commencé avec l’explication de texte. "C'était l'enquête sur les principes de la morale. Je n'ai rien compris, j'ai lu cinq fois le texte et ensuite j'ai préféré faire le sujet 1. J'ai changé de sujet car c'était plus facile, j'étais plus à l'aise, c'était sur l'art et la technique, j'ai fais de mon mieux" raconte-t-elle.

Au total, en Nouvelle-Calédonie, 1 258 sont inscrits en formule générale, 978 en filière technologique et 1 502 inscrits en bac professionnel. Demain, vendredi, le deuxième jour des épreuves sera consacré à l'histoire-géographie. 

Ce soir, Erick Roser, le vice-recteur, sera l'invité du journal TV à 19h30.