Les jeunes du FLNKS font campagne en tribu

référendum nouvelle-calédonie 2020
Référendum 2020, campagne pour le Oui à la tribu de Bouirou, à Bourail
©Bernard Lassauce / NC la 1ere
Les jeunes parlent aux jeunes, à Bourail, dans le cadre de la campagne référendaire en Nouvelle-Calédonie. Le FLNKS organisait à la tribu de Bouirou une «journée pour le Oui» avec des ateliers tournants, un débat mais aussi des animations plus ludiques.
Les quatre associations - des jeunes de l’UC, du Palika, de l’UPM et du RDO - œuvrent ensemble, aujourd’hui, dans cette campagne référendaire en vue du 4 octobre 2020. Plus que le nombre de participants présents à Bourail, c’est le travail mené, la formation acquise dans les différents ateliers, qui est recherchée. 
 

Approfondir le projet

Venus des quatre coins du pays, la cinquantaine de jeunes présents, militants ou non, référents d’associations, approfondissent le projet du FLNKS pour l’accession à la pleine souveraineté. Une sorte d’université des partis pour le Oui à l'indépendance. On s’interroge sur le projet économique, la période de transition, les problématiques foncières, la coutume. On y répond aussi aux questions posées suite à ces ateliers. 
 

Débat

Un débat devait suivre, dans le but d'apporter davantage de dialectique aux référents, et plus de conviction aux indécis. Le tout dans la quiétude de Bouirou, épicentre, ce samedi, de la campagne du Oui. 

Un reportage de Bernard Lassauce et Louis Perin : 
©nouvellecaledonie
Les Outre-mer en continu
Accéder au live