Les pilotes d'Aircalin iront s'entraîner dans le plus grand centre de formation d'Airbus au monde

transports
Cockpit d'un simulateur de vol de l'Airbus asian training center, à Singapour, samedi 2 juillet 2022
Diddier Tappero, directeur général d'Aircalin, en compagnie de Zakir Hamir, directeur général de l'Airbus asian training center, dans le cockpit d'un simulateur, samedi 2 juillet, à Singapour. ©Brice Bachon / NC la 1ère
La compagnie Aircalin a signé un contrat avec l'Airbus asian training center (AATC), samedi 2 juillet, à Singapour, pour permettre à ses pilotes d’aller se former et s’entraîner sur place, dans le plus grand centre de formation Airbus au monde.

Décollage réussi pour un Airbus au départ de Singapour. A première vue, la scène se passe dans une cabine de pilotage classique. Sauf qu'en réalité, celle-ci est posée sur d'énormes vérins. Elle reproduit à l'identique les conditions de pilotage des avions du leader de l'aéronautique mondiale.

"Si vous touchez ceci, vous aurez le même résultat que sur avion. Cette molette contrôle le train d'atterrissage. Tout ce que vous retrouvez ici, c'est exactement ce que vous trouvez, ressentez, entendez et touchez dans un cockpit", explique Patric Fan, président directeur général du centre de formation de l'Airbus asian training center (AATC) de Singapour.

Des simulateurs à 10 et 30 millions de dollars US

Dans le plus grand centre d'entraînement des pilotes Airbus du monde. Sur 10 000 m2, 10 cockpits d'entraînements sont alignés. Ils valent entre 10 et 30 millions de dollars US chacun. A ce tarif, aucun détail n'est négligé. Des conditions extrêmes sont recréées, pour préparer les pilotes à toutes les éventualités en vol. "Nous pouvons simuler la météo et des urgences pour que les pilotes puissent devenir confiants et développent leurs compétences, pour que, quoi qu'il se passe dans la vraie vie, ils sachent quoi faire", développe Zakir Hamid, directeur général de l'AATC. "Cela contribue à la sécurité des vols."

Signature du contrat d'entraînement des pilotes d'Aircalin avec l'Airbus asian training centre, samedi 2 juillet 2022, à Singapour
Les 35 pilotes d'Aircalin s'entraîneront désormais sur place au pilotage des A320 et A330 Neo. ©Brice Bachon / NC la 1ère

Avec la création de la ligne directe Nouméa-Singapour, un contrat historique a été signé, samedi 2 juillet, par la compagnie aérienne Aircalin. La formation de ses pilotes sera assurée à l'Airbus asian training centre. "Nous sommes très satisfaits que cela puisse se faire à Singapour, puisque, maintenant, nous y avons un vol et que c'est l'un des centres, si ce n'est le plus important, de la région", réagit Didier Tappero, directeur général d'Aircalin. "Avec 10 simulateurs, ce sont beaucoup d'options et de possibilités pour former nos pilotes très régulièrement, comme cela doit se faire."

Des formations régulières et obligatoires

Au total, 35 pilotes d'Aircalin devraient bénéficier de ces formations régulières et obligatoires. Des sessions d'entraînement qui auront lieu sur les A320 et A330 Neo qui composent la flotte de la compagnie calédonienne.

Par ailleurs, un avion d'Air Calédonie est également, en ce moment même, en grande visite technique à Singapour. La compagnie intérieure forme aussi ses pilotes, sur simulateur, dans la cité-Etat.

Retrouvez, ci-dessous, le reportage de Brice Bachon et Laura Schintu :

©nouvellecaledonie