Les syndicats patronaux satisfaits après la séance du Congrès

coronavirus
Les mouvements patronaux saluent le texte adopté samedi après-midi pour répondre par des «mesures exceptionnelles» à la crise sanitaire, et économique. Voté à l'unanimité, le projet de délibération proposé par le gouvernement, et âprement discuté en commission avenue Vauban, a fait l’objet de plusieurs amendements. «Nous nous félicitons que les élus du Congrès aient retenu les propositions portées par notre inter-patronale», souligne ce dimanche un communiqué signé par la CPME, le Medef et l'U2P.
 

Deux motifs de satisfaction 

Tous trois appuient deux points en particulier : 
• «la suppression des seuils de baisse de chiffres d'affaire pour l'accès à l'allocation chômage partiel de nos salariés afin que toutes les entreprises en perte d'activité en bénéficient» ;
• «l'accès au report des échéances sociales aux mêmes conditions que le chômage partiel»
«Les élus du Congrès ont encadré ces dispositifs afin que les entreprises qui ne sont pas en difficulté ne puissent profiter d'un effet d'aubaine. Nos organisations patronales soutiennent ces mesures de sanctions et ne cautionneront jamais d'éventuels abus», assurent-ils par ailleurs.
 

L'interpatronale NC sur les mesures face au Covid-19 by Françoise Tromeur on Scribd

Les Outre-mer en continu
Accéder au live