REPLAY. Ruby a quitté la Nouvelle-Calédonie, phase de sauvegarde enclenchée. Revivez le passage de la dépression tropicale.

Les 13 et 14 décembre, au sortir du référendum, la Nouvelle-Calédonie a vécu au rythme de la dépression tropicale Ruby. Dans la nuit de mardi à mercredi, elle s'est éloignée tandis que la phase de sauvegarde s'étendait à de plus en plus de communes. Retour en infos et en images sur le premier phénomène cyclonique de la saison.

LES DERNIÈRES INFOS - Mis à jour le 15/12/2021 à 00:14

  • Fin du direct numérique, rendez-vous à 7 heures ce mercredi !

    Il est minuit sur la Calédonie, nous achevons notre direct numérique consacré depuis lundi soir à la dépression Ruby. A cette heure, le phénomène s'éloigne. Déjà 24 communes sont passées en phase de sauvegarde et ce sera aussi le cas à 2 heures du matin de Boulouparis, de Païta, de Dumbéa, de Nouméa, du Mont-Dore, de Yaté et de Thio. 
Puis viendront l’île des Pins et Maré, qui fermeront la boucle. Comme la levée des alertes est programmée pour 8 heures ce mercredi, retrouvez dès 7 heures un nouveau live minute par minute, pour suivre les travaux de nettoyage et la reprise progressive de l'activité.

    Le ciel de Lifou couleur rouge sang après le passage de la dépression Ruby, le 14 décembre.
    Le ciel de Lifou couleur rouge sang après le passage de la dépression Ruby, le 14 décembre. - DR
  • A Païta, les centres de vacances fermés mercredi

  • A Dumbéa, rentrée municipale à 8h30

    La mairie de Dumbéa, elle, informe ses administrés que l'hôtel de ville, la mairie du Nord et les autres structures municipales (CCAS, caisse des écoles, maisons de quartier...) ne rouvriront qu'à partir de 8h30 ce mercredi.

    Mairie / hôtel de ville de Dumbéa (janvier 2018)
    L'hôtel de ville de Dumbéa. - NC la 1ère
  • Au Mont-Dore, réouverture des structures municipales dès 8 heures

  • Les Villages de Magenta parés à accueillir

    Message nocturne de l'association Les Villages de Magenta : toutes les alertes seront levées à partir de 8 heures mercredi. En conséquence, le centre de vacances installé à Nouméa à l'école Mathilde-Broquet ouvrira ses portes à 8 heures. Même chose pour le centre du Kuendu-Beach mais exceptionnellement, il sera à l'école Antoinette-Charbonneaux (11, rue André-Rolly, face à l'ancien hôpital de Magenta), le temps de procéder à la remise en état du site.

  • Les bus Tanéo actifs dès mercredi matin

    Les bus circuleront ce mercredi, à partir de 8 heures, prévient le réseau Tanéo, "après vérification de la praticabilité des routes".

    Flotte de bus, cars, Tanéo
    Flotte de bus Tanéo, image d'illustration. - NC la 1ere
  • La reprise s'organise

    La nuit était déjà tombée que les communiqués commençaient à arriver sur les boîtes électroniques des rédactions, pour annoncer la reprise des services. 

  • Passage de Ruby à Nouméa, la montée en puissance

  • Nouméa, Ouémo, à 16h30

  • Le pont de l'embranchement de la Madeleine, à Yaté à 14 heures.

  • La tribu de Lekine, à Ouvéa, ce soir

  • Depuis 22 heures, douze communes de plus en sauvegarde

    A 22 heures, c'était phase de sauvegarde pour Ouvéa, Lifou, Canala, Sarraméa, La Foa, Kouaoua, Moindou, Farino, Bourail, Poya, Pouembout et Houaïlou.


  • Retour en images

    De nombreux internautes nous ont envoyé des images au passage de Ruby. En voici quelques-unes que nous n'avons pas encore passées. A commencer par la passerelle Marguerite, entrée du village de La Foa, à 17 heures. 
     

  • A la radio

    Les flash radio continuent, mais toutes les heures, et plus toutes les demi-heures. 

  • Reportage dans le Grand Nouméa

    Dans le Grand Nouméa, dès ce matin, de nombreuses familles qui résident dans des habitats précaires se préparaient à affronter Ruby. Certaines d'entre elles ont pu se tourner vers des dispositifs de mise à l'abri, qui ont été reconduit notamment à Païta. Voyez ce reportage de Natacha Lassauce-Cognard et Christian Favennec. 

  • Reportage à Lifou

    Soulagement également à Lifou, où après les fortes pluies et les rafales de vent, le calme est de retour. Clarisse Watue et Philippe Kuntzmann ont suivi des familles qui ont trouvé refuge dans les centres d'hébergement d'urgence.

  • Reportage à Ouvéa

    Plus de peur que de mal à Ouvéa. L'île a tremblé à l'approche de Ruby, mais la dépression tropicale forte a finalement dévié sa trajectoire. Iaai aura été moins malmenée que lors des passages des cyclones Niran et Lucas. Reportage : Stéphanie Chenais et Laura Schintu

  • Reportage à Thio

    A Thio, Ruby est arrivée en début d'après-midi. Dans cette commune isolée, les services municipaux se sont organisés très tôt. Plusieurs centres de secours ont notamment été aménagés, dont le centre culturel qui a hébergé une vingtaine de personnes. La plus grande crainte des autorités concernait les inondations et les éboulements mais ce soir, les pompiers annonçaient peu de dégats. Sur place, le reportage de Laurence Pourtau et Claude Lindor 

  • Reportage à Koumac

    Direction Koumac, où malgré quelques routes bloquées, quelques arbres tombés et le courant coupé pour un millier de familles, Ruby n'aura pas eu d'impact majeur. Le point avec Brigitte Whaap et Louis Perin.

  • Reportage à Koné

    A Koné, Ruby aura frappé dès le milieu de matinée. Sur place, comme dans d'autres communes de la province Nord, des centres d'hébergement ont été mis en place en lien avec la sécurité civile et la brigade de pompiers de Koné sur le terrain. Si ce n'est la montée des eaux, peu de dégâts sont à déplorer. 
    Nathan Poaouteta et Brice Bachon ont enfilé leurs imperméables pour nous en rendre compte.

  • Afficher les messages précédents