Manuel Millar inéligible pour un an

politique
Le Conseil constitutionnel a prononcé vendredi l’inéligibilité de Manuel Millar pour un an. Le candidat malheureux aux sénatoriales de septembre 2017 n’avait pas produit dans les délais fixés ses comptes de campagne. Il avait, par la suite, fourni devant le Conseil constitutionnel une attestation d’absence de dépenses et de recettes établie par son mandataire financier. Bien qu’il ait été invité à le faire, Manuel Millar n’a pas produit un relevé de compte bancaire confirmant les termes de cette attestation.

La décision peut être consultée ici.