nouvelle calédonie
info locale

Les nouveaux délégués régionaux de la Calédonie sont formés

diplomatie
Certification des nouveaux délégués régionaux de Calédonie, 7 juin 2019
Certificat à la main, Gaston Wadrawane, Cécilia Madeleine, Alexandre Lafargue et Rose Wete. ©La 1ere
En septembre, le réseau des représentants de la Nouvelle-Calédonie dans les ambassades du Pacifique devrait s’être renforcé de ses quatre nouveaux délégués. Vendredi, ils ont reçu leur certificat après un an de formation à Paris. 
Ils rejoindront bientôt leur poste dans une ambassade de France. Rose Wete, Cécilia Madeleine,  Alexandre Lafargue et Gaston Wadrawane s’apprêtent à exercer leur rôle de délégués calédoniens pour Fidji, la Nouvelle-Zélande, la Papouasie-Nouvelle-Guinée et le Vanuatu.
 

Formation à trois piliers

Vendredi, c’était le moment hautement symbolique et même historique de la remise des diplômes. Tous quatre se voient certifiés au terme d’une formation d’un an à Sciences Po Paris. Avec trois piliers: la diplomatie traditionnelle, la diplomatie culturelle et la diplomatie économique. 
 

Leur rôle

Les délégués devront représenter, défendre, promouvoir la Calédonie dans les pays où ils seront installés. Les précisions de Cécilia Madeleine : «d’un côté, représentation politique - faciliter le dialogue entre le gouvernement du pays d’affectation et le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie - et puis également faciliter les programmes de coopération.» 
 

Une nouveauté à intégrer

Mais délégué, c’est un peu nouveau, dans les ambassades elles-mêmes. Jusque-là, seul Yves Lafoy remplissait cette fonction, lui qui a été affecté six ans durant à Wellington, avant d’être appelé à rejoindre Canberra.

Le reportage de William Kromwel et Denis Rousseau-Kaplan.
©nouvellecaledonie
Publicité