Nouvelle intrusion et un véhicule incendié à Vale NC

nickel
Vale NC
©Brigitte Whaap

Alors que les négociations avec le repreneur Prony resources doivent aboutir dans un peu plus d’un mois, le site a été de nouveau pris pour cible ce mardi.

[mise à jour avec interpellations et communiqués] 

Les jours se suivent et se ressemblent à Vale Nouvelle-Calédonie. L’industriel fait état d’une nouvelle intrusion ce mardi matin sur le site de l’usine.
Vers 9 h 30, un véhicule de la société a été incendié à proximité des bâtiments administratifs.
Des bureaux qui avaient eux-mêmes été brûlés quelques jours plus tôt. 
Le feu a pu être maîtrisé.
Mais c’est une guerre des nerfs qui se joue à l’intérieur et aux abords de l’Usine du Sud, confiait ce matin la direction de Vale NC. 
Hier encore, des grenades auraient été tirées sur la route qui longe le site industriel. 


Des interpellations 

La nuit dernière déjà, l’usine aurait fait l’objet d’une tentative d’intrusion avec des engins incendiaires, selon les Loyalistes. Ils dénoncent ces nouvelles exactions et se félicitent de l’intervention des forces de l’ordre qui ont interpellé plusieurs personnes.
Le Parquet confirme en effet des interpellations la nuit dernière. 

Communiqué les Loyalistes
©Les Loyalistes

Le Haut-commissaire de la République condamne également dans un communiqué les multiples exactions commises sur le site de Vale-NC. 

« Ces actions illégales mettent en péril, de manière irresponsable, cet outil industriel et les 3000 emplois qui y sont attachés » écrit le représentant de l’Etat qui indique également qu’aujourd’hui « un agent de surveillance a été agressé et blessé sur le site ». 
Le Haut-commissaire qui « salue les interpellations de plusieurs individus la nuit dernière à proximité du site ainsi que la saisie d’engins incendiaires et d’autres objets qui témoignent de toute évidence d’intentions délictuelles ». 

Un communiqué à lire ci-dessous : 

 

Une rencontre Vale-FLNKS annulée

Des violences et dégradations qui ne facilitent pas, on l’imagine, la vente de l’usine du Sud. 
Une rencontre devait se tenir aujourd’hui entre l’industriel et le FLNKS. Les indépendantistes qui s’opposent à la reprise de l’usine par Prony resources avec la participation du négociant suisse Trafigura ont finalement décliné l'invitation.  
Pendant ce temps, l’horloge tourne.
Même si Vale n’a annoncé aucun calendrier précis, la vente définitive doit se conclure en février.