Ordre des Arts et des Lettres : Emmanuel Kasarhérou promu Commandeur

culture
Le Calédonien Emmanuel Kasarhérou nommé à la tête du Musée du Quai Branly
Emmanuel Kasarhérou ©MARTIN BUREAU / AFP
Le directeur du musée du Quai Branly, Emmanuel Kasarhérou, a été promu Commandeur de l’Ordre des Arts et des Lettres décerné par le Ministère de la Culture, a-t-on appris dans le Journal officiel paru le 4 mai.

C'est un nouveau statut pour Emmanuel Kasarhérou, il vient en effet d'être promu Commandeur de l'Ordre des Arts et des Lettres, en métropole, le grade le plus élevé pour l'Ordre. Une décoration honorifique française qui, gérée par le ministère de la Culture, récompense les personnes qui se sont distinguées par leur création dans le domaine artistique ou littéraire ou par la contribution qu'elles ont apportée au rayonnement des arts et des lettres en France et dans le monde.

Premier Kanak à la tête du Quai Branly

En mai 2020, Emmanuel Kasarhérou est devenu le premier Kanak, calédonien et océanien à prendre la direction d’un grand musée hexagonal, celui du Quai Branly, à Paris, succédant à Stéphane Martin.

En 2018, il avait aidé à la création de l'exposition "Trajectoires kanak" au musée Anne-de-Beaujeu à Moulins, un parcours construit autour des récits des aventures de trois personnages liés à la Nouvelle-Calédonie : le chef kanak Poindi-Patchili, le colon libre Léon Moncelon et Pierre Poyti, le premier métisse kanak arrivé dans l’Hexagone.


Pour rappel, Emmanuel Kasarhérou fut en 1985, directeur du musée territorial de Nouméa puis plus tard, directeur général de l’agence de développement de la culture kanak au Centre culturel Jean-Marie Tjibaou à Nouméa.