Pass sanitaire dès lundi, mesures de confinement allégé, justice : l’actu à la 1 du vendredi 8 octobre 2021

l'actu du matin
Actu à la 1 du 8 octobre 2021
©NC la 1ere et mairie de Nouméa
L'essentiel de l'actualité en Nouvelle-Calédonie, c'est le pass sanitaire applicable à partir de lundi prochain et des mesures de confinement adapté qui ont été annoncées hier.

Un pass sanitaire pour quoi faire ? 

Le pass sanitaire sera applicable dès lundi. Exigé pour tous les Calédoniens de plus de dix-huit ans, il doit permettre de retrouver certaines libertés. Le document, dans sa version numérique ou papier, donnera accès aux restaurants, aux salles de sport commerciales, aux musées ou encore aux coiffeurs ainsi qu’aux transports inter-îles, avion comme bateau.


Sans pass

Les commerces seront pour leur part accessibles sans pass. Même chose pour les bus et les transports scolaires, ou encore les marchés qui rouvrent demain.

Ces activités possible sous d’autres conditions

Certaines activités sont quant à elles réglementées. On parle des loisirs nautiques individuels, de la chasse, la pêche et des rassemblements qui ne pourront pas se faire au-delà de 10 personnes, que ce soit pour des activités physiques collectives en extérieur, les cérémonies coutumières et les cultes.

Ni compétitions, ni bars ou nakamals

D’autres, enfin, devront encore attendre pour reprendre. Toujours à l’arrêt, les nakamals, les bars et discothèques, les compétitions et les associations sportives, les activités physiques collectives mais aussi tout rassemblement à plus de dix personnes. Patience aussi pour les salles de spectacle, les cinémas, les piscines municipales, les sorties en mer, les salles de jeux, le casino et le bingo.

Le couvre-feu sera à 22 heures

Dispositions supplémentaires à compter de lundi : le couvre-feu débutera à 22 heures au lieu de 21 heures, les attestations de déplacement disparaitront, le périmètre de circulation passera à dix kilomètres et à trois heures de sortie. Le masque demeure obligatoire.

En cas de manquement à toutes ces dispositions, les établissements concernés s’exposent à des sanctions administratives, puis financières, voire de la prison. Les particuliers, eux aussi, sont passibles de lourdes amendes et de prison en cas d’infractions.

Où obtenir le pass ? 

Pour avoir son pass sanitaire, trois justificatifs peuvent être fournis : 

  • soit un certificat de vaccination, 
  • soit un certificat de test antigénique, négatif, qui a moins de 72 heures, 
  • soit un certificat de test positif d’au moins 11 jours et de moins de 6 mois, preuve que la personne a eu le Covid et s’est rétablie. 

Ces justificatifs peuvent être présentés en version papier ou PDF. Mais ils auront aussi un QR Code. Ce qui permettra de les intégrer au fameux outil numérique, l’application TousAntiCovid à télécharger sur son smartphone. 

Désormais, il sera à récupérer juste après la vaccination. Pour ceux qui se sont déjà fait vacciner, il est à récupérer par le biais du site www.masante.gouv.nc. Des guichets seront également mis en place dans les communes pour récupérer le pass, soit en version numérique, soit en version papier. Pour les tests antigéniques et autotests supervisés par un professionnel de santé, le QR code sera généré lors de la saisie du résultat. 

Huit nouveaux décès liés au virus

Ces dispositions sont prises par rapport aux données épidémiques : le taux d’incidences diminue à 452 contaminations pour 100 000 habitants. La vaccination progresse : 48,21% de la population vaccinable dispose désormais d’un schéma vaccinal complet. En revanche, on déplorait hier huit nouveaux décès en 24 heures pour un total de 185 victimes. Et la situation hospitalière reste très tendue : 59 patients en réanimation, 260 hospitalisés en unité Covid sur tout le territoire et 87 patients positifs sous surveillance dans un hôtel.

Prochain point presse Covid aujourd'hui, à 14 heures. Il sera animé par Christopher Gygès membre du gouvernement chargé notamment de l'économie numérique, et Olivier Buffeteau, directeur adjoint de la direction du numérique et de la modernisation. Il sera question du fonctionnement et des modalités de mise en œuvre du pass sanitaire.

Décisions de justice liées aux violences à Tanghène

Dans l’actualité hors Covid, trois auteurs de violences et de dégradations de biens ont été déférés devant le Parquet hier. Les faits remontent à quelques semaines. Entre le 12 août et le 2 septembre, la tribu de Tanghène, à Hienghène, a connu des agressions avec armes (des pierres ou des bâtons), des incendies… Le tout "dans un contexte récurrent  de conflits inter-claniques au sein de la tribu", précise le procureur de la République. Les trois hommes mis en cause ont reconnu une partie des faits. Ils écopent de peines allant de trois à six mois de prison ferme. Deux d’entre eux étaient en récidive et ont été emmenés directement au Camp Est. Plus de précisions ici : 

 

Des "rivalités inter-claniques qui tendent à se multiplier" 

L’enquête se poursuit, ajoute le Parquet, qui souligne "le traitement judiciaire diligent et ferme concernant toutes les atteintes intolérables commises aux personnes et aux biens dans un contexte de rivalités inter-claniques qui tendent à se multiplier sur le territoire depuis 2020, à savoir notamment à Belep, Maré et Tanghène"

Obligation vaccinale : le tribunal doit statuer sur un recours

Actualité judiciaire en lien avec la pandémie, à présent. Le juge administratif de la Nouvelle-Calédonie a examiné hier un recours d’Ensemble pour la planète contre l’obligation vaccinale. Décision attendue dans la journée.

Où se faire vacciner ce vendredi ?

  • Centre socio-culturel de Boulouparis, de 8h30 à 17 heures.
  • Centre socioculturel de La Foa, de 8 heures à 16 heures (sans rdv).
  • Colisée de Bourail, de 8 heures à 11h30 et de 13 heures à 16 heures (sans rdv, 20 46 30).
  • Salle polyvalente de Koumac, de 8h30 à 16h30, sans rdv.
  • Salle Au Pitiri de Koné, 8 heures à 15h30 (05 00 22).
  • Ko We Kara, de 8 heures à 18 heures (sans rdv, vaccins Pfizzer et Janssen).
  • Hôtel de Ville de Nouméa, de 8 heures à 16 heures (sans rdv, vaccins Pfizzer et Janssen).
  • Centre de la Cafat au Receiving, de 8 heures à midi (sur rdv, 25 58 18 - 05 00 33, vaccins Pfizzer et Janssen).
  • Centre de vaccination et de test de la Mutuelle des fonctionnaires, Immeuble Le Botticelli, 31, rue Clemenceau (sur rdv, 27 31 57).
  • Vacci'tribs à Lifou, de 8 heures à midi, à l'eika de Luengoni-Joj et au Korail de Wé (sans rdv, 05 00 90).
  • Vacci'tribs à Maré, de 8h30 à 11h30, à Wakone ; de 13h30 à 14h30, à Rawa (ex-CMS) ; de 13h30 à 15h30 à l'eika de Tawaïnedr, sans rdv (05 00 90).
  • Vacci'tribs à Ouvéa, de 8 heures à 15 heures, au local des femmes de Mouli. 
  • Centre de vaccination du CHS Albert-Bousquet, Nouville (sur rdv, 25 52 36).
  • Sans rdv, CMS de Wé (45 12 12 - 05 00 90), Chepenehe (45 12 79 - 05 00 90), La Roche (45 42 12 - 05 00 90), Hulup (45 71 10 - 05 00 90). 
  • Avec ou sans rdv, CMS de Poum), Houaïlou, Poindimié, Ponérihouen et Pouébo (05 00 22).
  • Sur rdv, CMS de Dumbéa-sur-mer (20 47 20), Poya (05 00 22), Canala (05 00 22), Boulari (20 53 53), Thio (20 46 60), et Ouégoa (05 00 22).
     

Appel au boycott diffusé sur Facebook : le gouvernement condamne

Par la voix de Christopher Gygès, le gouvernement a condamné avec fermeté, hier, les attaques sur les réseaux sociaux de la part de groupes anti-vaccin. La dernière en date concerne un appel au boycott d’une liste de personnes ou d’entreprises appartenant au Medef. 

L'université précise sa rentrée

En ce qui concerne la rentrée à l'UNC, reprise des cours en distanciel dès lundi prochain, puis réouverture des campus le lundi suivant, 18 octobre, en fonction des indicateurs épidémiques. Ce jour-là, un vaccinodrome sera mis en place sur le site de Nouville. Rapprochez-vous de l’université pour plus de précisions.

Des associations à bout de souffle

Les associations tirent la sonnette d’alarme. La succession des confinements, dont deux en moins d’un an, met en grande difficulté les structures qui ont des salariés. Associations d’accueil pour enfants, association de consommateurs, associations sportives… elles ne bénéficient que de très peu d’aides pour survivre, elles qui, déjà, voient leurs subventions diminuer au fil des ans. La ligue d'escalade évoque une manifestation mercredi 13 octobre, "en soutien au mouvement sportif et à ses salariés".

Le fret d'Aircal victime de son succès

Depuis lundi, Air Calédonie a rouvert son service de fret. Fermé depuis le début du confinement, il est maintenant disponible la veille des vols. Hier, la compagnie a accueilli les personnes apportant du fret pour les liaisons de ce vendredi vers Ouvéa et Lifou. 


La province Sud distribue des kits préventifs 

17 158 "sachets solidaires" distribués en province Sud depuis le début du confinement. L’opération a ciblé les personnes les plus vulnérables. Il s'agissait de leur fournir un kit essentiel pour se protéger du virus: : dix masques, dix copies d’attestations de déplacement, des flyers sur le respect des gestes barrières et des informations sur la vaccination. Six mille flacons de solution hydro alcoolique ont également été distribués. 

Ânûû-rû Âboro annonce le report

Le quinzième festival international du festival des peuples devait avoir lieu du 15 au 23 octobre. Annonce hier : Ânûû-rû Âboro est reporté "à une date ultérieure".