Perspectives de déconfinement, vaccination, autotests : l'actu à la 1 du jeudi 30 septembre 2021

l'actu du matin
Actu 1 du 30 septembre
©NC la 1ere
L'essentiel de l'actualité en Nouvelle-Calédonie ce matin avec la réflexion sur l'après-4 octobre qui devait marquer la fin du confinement, la campagne de vaccination anti-Covid ou les autotests de dépistage.

La pandémie a fait au moins 114 victimes

C’est un bilan quotidien encore très lourd qui a été diffusé par le gouvernement, hier, à la mi-journée : treize décès de plus liés au virus, ce qui porte à 114 le nombre de victimes depuis trois semaines. La barre des sept mille personnes confirmées positives a été dépassée, suite à 338 nouveaux cas en vingt-quatre heures annoncés hier. Et toujours ce constat : les personnes non-vaccinées s’avèrent bien plus vulnérables. Plus de 93% des personnes décédées et 86% des nouveaux cas sont sans couverture vaccinale complète.

Du côté des hôpitaux, 57 Calédoniens se trouvaient en service de réanimation au moment de ce bilan officiel, pour 289 hospitalisés en unité Covid. S’ajoutent les 175 patients admis en hospitel pour être sous surveillance médicale. L’épidémie amène aussi, heureusement, son lot de personnes considérées comme guéries, 3 818 à ce stade.

Prochain point pressse Covid aujourd'hui à 14 heures, à suivre en direct sur nos antennes

La vaccination connaît-elle un second souffle ?

En tout cas, le centre de Ko We Kara, à Nouméa, affichait hier à nouveau des files d’attente. Notamment pour recevoir la deuxième dose après la vague massive de premières injections il y a trois semaines. Pour le moment, un peu plus de 31% de la population est primo-vacciné et 56% a reçu un schéma vaccinal complet.


L’Invité de la matinale

La vaccination qui reste au centre de la lutte anti-Covid en Calédonie. Schéma vaccinal, troisième dose, vaccin Janssen, immunité... autant de sujets abordés ce jeudi avec l’Invité de la matinale radio, qui était le Dr Christophe Assié, urgentiste et référent vaccination au CHT. A retrouver ici.

Où se faire vacciner aujourd'hui ?

  • Ko We Kara, de 8 heures à 18 heures, sans rendez-vous (20 53 00).
  • Mairie de Nouméa, de 8 heures à 16 heures, sans rdv.
  • Centre de vaccination de la Mutuelle des fonctionnaires, qu'on soit mutualiste ou pas, au 31 rue Clemenceau de Nouméa, sur rdv (27 31 57).
  • Cafat Receiving, sur rdv (25 58 18 ou 05 00 33).
  • Centre socioculturel de La Foa, sur rdv (44 33 01).
  • Colisée de Bourail, de 8 heures à 11h30 et de 13 heures à 16 heures (20 46 30). 
  • Salle Au Pitiri de Koné, de 8 heures à 17 heures, avec ou sans rdv (°5 00 22).
  • A Pouébo, tribus de Saint-Louis de 8 heures à midi et Saint-Denis de 13 heures à 16 heures (sans rdv).
  • Vacci’tribs à Ouvéa, conseil coutumier de l’aire Iaai, de 8 heures à 16 heures, sans rdv (05 00 90).
  • Sans rdv, CMS de l'île des Pins (20 53 80), Païta (20 45 70), Thio (20 46 60), Ouvéa (45 71 10 - 05 00 90), Chepenehe (45 12 79 - 05 00 90), Wé (45 12 12; 05 00 90) et La Roche (45 42 12 - 05 00 90).
  • Avec ou sans rdv, CMS de Poum , Pouébo, Poindimié, Ponérihouen, Houaïlou (05 00 22).
  • Sur rdv, CMS de Boulari (20 53 53), Poya (05 0022), Voh (05 00 22), Ouégoa (05 00 22), Hienghène (05 00 22), Kouaoua (05 00 22) et Canala (05 00 22).
     

Le confinement devait finir lundi, mais...

Faut-il déconfiner à partir le 5 octobre ? Rien n’est moins sûr, selon les courbes présentées hier aux autorités par le comité d’experts. À ce jour, trois grandes conditions requises ne sont pas réunies : le taux de vaccination reste faible, le taux d'incidence est encore élevé et la saturation menace les structures de soin. L'annonce de la décision est attendue demain. 

 

Se tester soi-même ? 

Les autotests permettent de réaliser soi-même un prélèvement nasal avec un écouvillon (un coton-tige, quoi). Le résultat apparaît en un quart d’heure. Objectif : dépister le plus grand nombre de Calédoniens. Le gouvernemement s'attardera sur le sujet la semaine prochaine.

Des élus à la clinique

Alerter les élus sur le rôle que joue la clinique Kuindo Magnin dans la gestion de la crise Covid, mais aussi l’aide dont elle a besoin. C'était l’objectif de l’invitation faite aux élus du Congrès par l’établissement privé.

 

Ces "gros bras" engagés dans la lutte

Dans la lutte contre la Covid, les bénévoles sont des maillons indispensables. Focus sur les "gros bras". Costauds physiquement et surtout mentalement, ils œuvrent jour et nuit au sein du service de réanimation du Médipôle.

 

Le groupe Erys sous le coup d'une enquête

La société Erys, en charge de la sécurité à l’usine du Sud, empêtrée dans une affaire judiciaire. Selon les informations du site spécialisé Intelligence Online, cinq de ses agents ont été convoqué par la gendarmerie dans le cadre d'une enquête préliminaire. Une enquête ouverte à la suite d'un signalement du Conseil national des activités privées de sécurité. Des cartes professionnelles expirées ou non valides seraient au cœur de ce signalement. Le groupe Erys porte plainte auprès de ses cinq employés pour tromperie et fausse déclaration.
A retrouver aujourd'hui sur notre site

Dix communes en risque extrême de feu

Presqu'un tiers du pays. Après révision de la carte Prévifeu, ce sont dix communes qui sont placées en risque extrême de feu de forêt, aujourd'hui : Belep, Ouvéa, Pouébo, Hienghène, Touho, Houaïlou, Kouaoua, Canala, Bourail et Moindou. Il est jugé très élevé dans neuf autres, dont Nouméa.

55 millions pour rénover les Hauts de Marconi

La province Sud a débloqué hier une subvention de plus de 55 millions de francs afin de financer les travaux de rénovation dans les Hauts de Marconi, sur la presqu'île de Ducos, à Nouméa. En tout, 64 villas sont concernées. Les propriétaires de ces logements construits il y a une vingtaine d'années par la SIC dénoncent depuis plus de huit ans des malfaçons. Ces habitations ont été très endommagées lors du passage du cyclone Niran, en mars dernier.

Violences intra-familiales : mort de quatre femmes en Nouvelle-Zélande

On parle régulièrement des violences faites aux femmes en Calédonie. En Nouvelle-Zélande, quatre femmes sont mortes en quinze jours à cause de violences familiales et sexistes. Elles avaient 16, 27, 49 et 55 ans, vivaient à Auckland ou à Hamilton. Et doivent au moins permettre de faire la lumière sur le phénomène, crient tous ceux qui sont investis dans la défense des droits. Pendant les sept semaines de confinement, huit homicides dus à des violences familiales ont été rapportés chez nos voisins kiwis. 

Sous-marins : l'ex-Premier ministre australien tacle

Les suites de l’affaire des sous-marins. Malcolm Turnbull, le prédécesseur du Premier ministre australien Scott Morrison, vient de tacler son successeur, qui aurait, dit-il, "délibérément dupé" Paris en rompant le contrat avec la France. "Le gouvernement australien a traité la République française avec mépris", affirme-t-il. C’est le gouvernement de l'ex-Premier ministre qui avait approuvé le contrat en 2016. Il enfonce le clou expliquant qu’aucun contrat n’est signé avec les nouveaux partenaires, britannique et américain, et que son pays n’aura pas de nouveau sous-marin avant deux décennies.

Attaqués par des crocodiles

Aux Salomon, un plongeur de 36 ans, parti en quête de bêches-de-mer, n’a pas survécu à sa rencontre avec un crocodile dans une province de l’Ouest. Quatre autres plongeurs ont tout tenté pour faire fuir le reptile et sauver leur ami, en vain.

Issue plus favorable pour un Australien attaqué lui aussi par un crocodile, surgi d’une rivière, mais qui ne lui a attaqué "que" la main. Ça s’est passé du côté de Darwin, sur l' Adélaïde river, connue pour les "crocodiles sauteurs" qui s'élèvent de l'eau et arrachent des carcasses de poulet suspendues à de longues perches à partir de bateaux de croisière. C’est un pilote de ces bateaux qui a été attaqué, le crocodile a sans doute pris son bras pour un poulet et l’a lâché.