Philippe Gomès entendu en tant que prévenu par le tribunal correctionnel

justice
61c00f6aaece0_jt211219-philippe-gomes-clean-frame-5995.jpg
Le député Philippe Gomès ©NC la 1ère
Le député comparaissait devant les juges de la chambre correctionnelle pour prise illégale d'intérêts ce mercredi. Cela concerne plusieurs opérations liées à sa présidence de la SAS Nouvelle Calédonie Energies (NCE) entre 2016 et 2018. On connaîtra le délibéré le 13 mai.

Il y a deux ans, Philippe Gomès était mis en examen pour prise illégale d'intérêts. La justice lui reproche d’avoir fait voter, en tant qu’élu, des subventions en faveur de NCE à l’époque où il en était le président. Nouvelle Calédonie Energies est l’entreprise "en charge de développer une stratégie énergétique durable en réponse aux besoins du réseau public et de la SLN". 

Philippe Gomès encourt cinq ans de détention. Yves Dupas, le procureur de la République a requis six mois de prison avec sursis, sans peine d’inéligibilité. Il a demandé une amende d’un million de francs pour recel à NCE. Le délibéré sera rendu le 13 mai.

Le communiqué de Philippe Gomès :