publicité

La prévention du diabète jusque dans les centres de vacances

En vingt ans, le nombre de diabétiques en Nouvelle-Calédonie a été multiplié par cinq. Pour endiguer la progression de ce fléau sanitaire, il faut agir sur le comportement des habitants. Et ça peut se faire, aussi, dans les centres de vacances. 

Séance d'aïkido de vacances! © NC la 1ere
© NC la 1ere Séance d'aïkido de vacances!
  • Ludmilla Zie et Christian Favennec, avec F.T.
  • Publié le
La Nouvelle-Calédonie en pleine épidémie. Il n’est pas question de dengue, cette fois, mais de diabète de type 2. Selon les données de la Cafat, le nombre de malades a été multiplié par cinq en vingt ans, entre 1997 et 2017.
 

«Fragilité familiale dans un environnement d'obésité»

«Pour faire simple, le diabète, c’est dû à une fragilité familiale, dans un environnement d’obésité, de kilos en trop», n’en finit pas de rappeler le docteur Dominique Megraoua, pilote du programme diabète à l’Agence sanitaire et sociale. «Et trois choses font grossir: la malbouffe, la sédentarité c’est-à-dire l’absence d’activité physique, et le stress.» Puisque la prévention et l’éducation font partie de la solution, des centres de vacances mettent le «bien manger» et le «bien bouger» au cœur des activités.
Un reportage de Ludmilla Zie et Christian Favennec.
LE DIABETE CHEZ LES JEUNES

Sur le même thème

  • santé

    La clinique Kuindo–Magnin est en cessation de paiement

    Trois mois après son inauguration, la clinique Kuindo-Magnin se trouve en cessation de paiement. La situation financière est en effet très critique. La direction espère éponger des dettes estimées à plusieurs centaines de millions de francs. 

  • santé

    Vers moins de médicaments remboursables

    Réforme en cours, en Nouvelle-Calédonie, pour une offre limitée de médicaments remboursables. Un groupe de travail planche sur un nouveau livret pharmaceutique, qui est amené à se réduire considérablement dans le but d’assainir les finances. Le projet ne met pas tout le monde d’accord.
     

  • santé

    Gare à la méningite dans le Nord de la Nouvelle-Zélande

    La fin d'année a été marquée par une recrudescence d’infections à méningocoques W dans le Northland néo-zélandais, qui a entraîné des méningites et plusieurs décès. C'est à ce titre qu'en pleines vacances, la Dass conseille aux voyageurs calédoniens de se montrer prudents. 

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play