Le procès des taxi-boats à nouveau reporté

justice
Taxi boat 2
©NC 1ERE
Le tribunal de première instance a renvoyé au 27 novembre l’examen de cette affaire. L’accident survenu en avril 2017 avait fait trois morts et trois blessés graves. 
L’affaire avait déjà été renvoyée en décembre dernier. Il faudra finalement encore attendre le 27 novembre pour que le dossier soit jugé. 
Le tribunal correctionnel a prononcé le renvoi ce mardi matin, « le deuxième renvoi et le dernier » a indiqué le président du tribunal. 
Le capitaine de l’une des deux navettes impliquées dans la collision et le gérant de la société Plage Loisirs, qui exploite le complexe de l'île aux Canards mais également les taxi-boats assurant les rotations vers l’îlot doivent être jugés pour homicides et blessures involontaires.


Trois morts

Dans la nuit du 7 au 8 avril 2017, deux navettes s’étaient percutées de plein fouet, lors d’une soirée organisée sur l’îlot. Trois personnes avaient perdu la vie, l’un des pilotes et un jeune couple qui était venu repérer les lieux pour leur futur mariage et qui laisse cinq orphelins. Trois autres personnes avaient été grièvement blessées. 


Quelles responsabilités ? 

L’enquête avait pointé une série de fautes, notamment sur la vitesse des bateaux, le défaut de lumières et le manque de visibilité dans la nuit ou un défaut de diplôme. 
Le tribunal devra déterminer les responsabilités de chacun dans ce drame.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live