Kouaoua aussi entend protester face à la délinquance

faits divers kouaoua
mairie de kouaoua

[AVEC INTERVIEW DU MAIRE]

A Kouaoua, tous les services publics de la commune seront fermés demain, mardi, et mercredi. C’est ce qu’annonce la mairie «suite aux multiples actes de délinquance et d’incivilités à l’encontre» d’agents. Le communiqué diffusé par la municipalité évoque notamment des faits survenus dans la nuit de dimanche à lundi, à l’encontre d’un enseignant de l’école primaire. Le personnel du dispensaire avait également été pris pour cible.

Après Houaïlou

Opération «ville morte», donc, comme celle qui a été organisée vendredi dernier dans la commune voisine, à Houaïlou. «Ça fait quelques mois maintenant que les services publics sont malmenés sur Kouaoua», relate en effet le maire de la petite commune. «Ça a commencé avec le docteur et l'infirmière, qui avaient subi des violences. Une infirmière a subi des graffitis chez elle. La province avait fermé pendant une semaines le dispensaire de Kouaoua.»

Vol de voiture

«On n'a pas réagi, l'ensemble des services publics. Un jeune s'est dénoncé. On pensait que ça allait s'estomper», poursuit Alcide Ponga. «Mais j'apprends qu'une des nouvelles institutrices, qui a accepté de venir travailler sur Kouaoua, s'est réveillée ce matin et a constaté que sa voiture avait été volée dans la nuit. Ils l'ont retrouvée incendiée.»
Alcide Ponga joint par Danielle Dambreville : 

Kouaoua, Alcide Ponga

 

Les services publics sont là pour la population. A un moment, il faut que ça cesse. Si plus personne ne veut venir à Kouaoua enseigner à nos enfants, ne veut venir soigner les gens de Kouaoua, qu'est-ce qu'on fera ? 

- Alcide Ponga, maire de Kouaoua