La NMC a subi plusieurs épisodes de dégradations sur son centre minier de Kouaoua

faits divers kouaoua
Après l’incendie de la serpentine de Kouaoua ce week-end, la NMC annonce que son propre centre minier sur cette commune a subi plusieurs épisodes de dégradations, quatre depuis le mois de septembre. Le dernier remonte au dimanche 8 avril, explique Seyrane Béliot, responsable d’exploitation de la Nickel mining company, filiale de la SMSP : «On a trois véhicules hors d’usage, des bâtiments à repeindre, des extincteurs à remplacer…» Le personnel, emmené par un syndicat, a réagi par un mouvement le lendemain, avant d’exprimer son ras-le-bol aussi bien au maire qu’aux autorités coutumières. Une plainte a été déposée par la NMC pour identifier le ou le(s) auteur(s).