publicité

La nouvelle atteinte à la serpentine fait réagir

  • Par Françoise Tromeur
  • Publié le
Réactions politiques, après le nouvel incendie subi par la serpentine de Kouaoua.
 

#Mouvement populaire calédonien

Le MPC exprime son inquiétude pour la survie de la SLN. Le Mouvement populaire calédonien fustige au passage l’Etat qu’il estime défaillant dans ce dossier, allant jusqu’à demander le remplacement du haut-commissaire. Son président, Gil Brial, s’en explique. Il était joint ce jeudi par Angélique Souche. 
«Tentatives de déstabilisation autour de la SLNT
 

#Rassemblement-LR

Dans la foulée, le Rassemblement-LR fustige, dans un communiqué diffusé jeudi soir: «les habitants de Kouaoua ont droit à la protection de leur cadre de vie et de leur outil de travail. Il est insupportable de voir que Kouaoua est traité comme un territoire de seconde zone de la République». Et d’appeler «l’État à ne pas déserter ses responsabilités, à Kouaoua comme ailleurs, afin de rétablir l’ordre républicain». 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play