Nouvel incident à l’usine de KNS

nickel province nord
usine KNS nuit
L'usine KNS de nuit (photo d'archives).
Une semaine après la fuite d’eau survenue dans le circuit de la cheminée du four de l’usine du Nord, cette fois c’est une fuite d’azote qui s’est déclarée ce samedi matin. Rien de grave assure la direction.
Pour rappel, après la fuite de la semaine dernière, l’eau avait été temporairement remplacée par de l’azote lors des travaux de réparations du système de refroidissement.
Vers 4h ce samedi matin, l’un des tuyaux acheminant ce gaz vers la cheminée s’est rompu pour des raisons encore inconnues, ce qui a provoqué un bruit assez violent, « comme une explosion », nous expliquait un auditeur ce matin.
« L’incident s’est produit à ciel ouvert », selon la direction. Contactée par téléphone, elle affirme qu’il n’y a « pas d’impact sérieux et pas de dépassement de seuil, selon les analyses réalisées. » 
 

Le personnel évacué le temps des vérifications

Par mesure de précaution, le personnel a toutefois été évacué le temps des vérifications par les équipes techniques. Equipes toujours mobilisées en cette fin de matinée pour tenter de comprendre les raisons de cette fuite.
Prochaine étape pour l’entreprise, déjà mise à mal après l’incident de la semaine dernière et une production à l’arrêt sur son seul four opérationnel : trouver un nouveau système de flexible capable de supporter la pression de l’azote.
La direction avait espéré une reprise de la production ce week end, ce nouvel incident devrait encore retarder cette échéance.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live