Poindimié : zoom sur le suivi des patients positifs au coronavirus

poindimié
Covid, confinement, vaccination mobile à la tribu de Tiwaka, côté Poindimié, 22 septembre 2021
A la maison commune de Tiwaka, côté Poindimié, le 22 septembre. ©Marguerite Poigoune / NC la 1ere
Sur la côte Est de la Nouvelle-Calédonie, le suivi des patients positifs au coronavirus, isolés à domicile, se fait par téléphone, avec le CMS. Zoom sur cette organisation bien rodée.

Comme chaque jour, l’infirmier itinérant de Poindimié, Aurélien Gouez, prend des nouvelles des patients isolés à domicile. Toux, gène respiratoire, courses, le soignant pose toutes les questions nécessaires au bon suivi de chaque patient. L’infirmier appellera au total 5 personnes. Des gestes qu’il répète quotidiennement, entre des tests de dépistage. Fort heureusement, le médecin n’a pas eu à intervenir aux domiciles des cas positifs pour des situations aggravantes.

Un tabou autour de la maladie
 

Le nombre des cas positifs sur Poindimié est d’une dizaine, ceux relevés par le CMS. Pour les tests, peu de personnes viennent se faire dépister. Il y a aussi un certain tabou autour de la maladie. 

C’est une tendance un peu générale sur la région ici. Un peu cette honte d’avoir la maladie, la honte vis à vis des autres. Il y a la question de la vaccination ou non. Les tribus vaccinées ou non, s’il y a des cas sur des personnes non vaccinées cela peut être source de conflit également.

Docteur Vincent Maisonnave, médecin chef du dispensaire.


Il a également ajouté : “Je pense qu’il y a des cas positifs dans la nature qui ont des formes peu sévères de la maladie.”

À propos de la vaccination, entre 10 et 30 personnes par jour viennent faire leur première injection. Le médecin constate que la population a bien répondu pour avoir la deuxième dose du vaccin. Dans 15 jours, près de 3500 personnes auront un schéma vaccinal complet avec le CMS de Poindimié.

Le reportage de Marguerite Poigoune