Avis de rencontre entre des écoles du Mont-Dore et de Yaté

éducation yate
Projet entre écoles du Mont-Dore et de Yaté, école de Saint-Louis, Louis Ouetcho, 24 août 2020
Dès la rentrée d'août, répétition à l'école de Saint-Louis. ©Natacha Lassauce-Cognard / NC la 1ere
Quatre écoles, publiques ou privées, du Sud calédonien s'apprêtent à se retrouver vendredi, à Yaté. Un projet pédagogique axé sur la culture et l'ouverture à l'autre, qui rassemble des élèves de Saint-Louis, de la maternelle Les Dauphins au Vallon-Dore et de Yaté.  
En ce lundi de rentrée, à l'école de la mission de Saint-Louis, place à une ultime répétition. Les élèves de cet établissement privé se préparent à une rencontre scolaire qui se tiendra vendredi, dans la commune de Yaté. Ils rejoindront des enfants d’Unia, de Waho, de Touaourou et de la maternelle Les Dauphins située au Vallon-Dore. Le rendez-vous sera ponctué par des chants interprétés en plusieurs langues.
 

Pour le chant d'arrivée, ils vont tous chanter en français. Ensuite, chaque école va le chanter dans une langue différente. Pour Yaté, l'école de Touaourou, Goro et Waho, il vont chanter en numèè. L'école de Unia, en djubea. L'école du Mont-Dore, en wallisien. L'école de Saint-Louis, en tayo. Et ils vont tous rechanter en français à la fin. 
- Louis Ouetcho, intervenant en chant et en danse

 
Projet entre écoles du Mont-Dore et de Yaté, école du Vallon-Dore
Sur la grille de la maternelle Les Dauphins, au Vallon-Dore. ©Françoise Tromeur / NC la 1ere
 

Entamé l'an dernier

Le projet naît en 2019. Deux chefs d’établissements décident de réunir leurs élèves et leurs équipes éducatives. S'ensuivent deux rencontres mémorables, d'abord à Saint-Louis, puis au Vallon-Dore. Depuis, le programme pédagogique s’est développé.
 

Au regard d'une actualité qui nous montre des enfants qui, parfois, ont un rapport difficile avec l'école et un rapport difficile avec l'autre, on a besoin de réagir par des projets de terrain. Et d'offrir toutes les conditions pour que les enfants puissent mieux se connaître, dès la maternelle, jusqu'au lycée. 
- Manuéla Quirici, directrice de la maternelle Les Dauphins


Un reportage de Natacha Lassauce-Cognard et de Laura Schintu :
©nouvellecaledonie

Ici, les préparatifs vus des Dauphins, par Sandra Machoro et Karine Bopp-Dupont :
La démarche expliquée depuis Yaté, par maîtresse Delphine et ses élèves : La vision du directeur de l'école de Waho, Jean-Charles Mei : 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live