EN IMAGES. La foire de Bourail a attiré 28 000 visiteurs, 3 000 de plus qu'en 2022

La 46e édition de la foire de Bourail a attiré 28 000 visiteurs.
La 46e édition de la foire Bourail a une nouvelle fois été un succès. 28 000 visiteurs étaient au rendez-vous. Soit 3 000 de plus qu'en 2022. Ils repartent avec le sourire. Comme les 650 exposants.

Il y a eu de l'affluence jusqu'au ciel. Pour des vols en Ulm au-dessus du lagon et des dugongs. Au sol, tous les logements étaient pleins. "L'objectif est de les remplir pour les prochains mois", souligne Roxanne Brun, directrice générale de Sud Tourisme. Elle a le sourire. Comme les visiteurs. 

Bilan de cette foire de Bourail : 28 000 visiteurs. 3 000 de plus qu'en 2022.

Ils ont été 28 000 à participer à cette 46e foire de Bourail. Soit 3 000 de plus que l'an dernier. "Bourail c’est la Nouvelle-Calédonie caldoche traditionnelle. J’adore", commente un habitué. Beaucoup sont là chaque année. 

Le concours de bucheronnage est un autre incontournable de la foire de Bourail.

Pour le plaisir d'assister aux nombreux concours : agricoles, culinaires, bûcheronnage, rodéo, drift, lancer de claquettes, éplucheur le plus rapide de l’Ouest.

Cédrick Wakahugneme était avec les spectateurs des courses automobiles. Ambiance : 

Des démonstrations étaient également proposées. Découpe de viande, danse... Les animations ne manquent jamais. 

La foire de Bourail, c'est aussi l'occasion de montrer des savoir-faire.

Pour les 650 exposants, le bilan est plus que satisfaisant. Certains ont dû retourner en cuisine ou dans les réserves pour garnir les étals dévalisés.

Plus de 600 exposants étaient présents à la foire de Bourai pour cette édition 2023.

Du côté des éleveurs, le succès était aussi au rendez-vous. "On avait plus de 1 000 poussins à la vente pour le grand public. Ils sont tous partis en deux jours", vendredi et samedi, raconte ainsi Enzo Tavergeux, responsable de la commission avicole du comité organisateur de la foire de Bourail. 

Les poussins ont eu un succès fou : plus de mille ont été vendus en deux jours, vendredi et samedi.

L'investissement sans faille des bénévoles du comité a été salué, samedi matin, lors de l'inauguration officielle. Par le maire de Bourail, Patrick Robelin, notamment. Il a également fait part de l'incertitude financière qui a pesé sur l'évènement.

Plusieurs concours agricoles sont organisés lors de la foire de Bourail.

Chaque année, le comité a besoin de 15 millions de francs. Les efforts des partenaires et des sponsors ont permis de les réunir.

Bourail, terre d'accueil et de rencontres.

Philippe Robelin, maire de Bourail

Sonia Backès, présidente de la province Sud, a de son côté assuré du soutien de la collectivité pour cette fête qui sait si bien mettre en avant les produits calédoniens.  

Remise des prix du concours culinaire.

Pour le maire, c'est aussi l'occasion de promouvoir la commune. "Une terre d’accueil et de rencontres. Il faut qu’on se rencontre, il faut qu’on se parle entre nous. Déjà dans le pays. Et avec nos frères polynésiens, vanuatais, etc."

Démonstration de danse à la foire de Bourail.

Au rodéo, il y avait par exemple un invité vanuatais ou encore juge australien. Mais après deux ans de crise sanitaire, le comité de foire, renouvelé, souhaite à nouveau davantage promouvoir l’évènement à l’international.

L'un des moments fort de la foire de Bourail : le rodéo.

Levay Roy, le nouveau président, a déjà des idées de surprises pour l'an prochain. On essaiera d’avoir plus de financements”, promet-il. Heureux de cette édition. 

28 000 visiteurs ont participé à la 46e foire de Bourail, c'est 3 000 de plus que l'an dernier.