Municipales à Bourail : rencontre avec trois candidats

élections bourail
Panneau Bourail
A Bourail, cinq listes ont été déposées pour partir à la conquête des suffrages. Découvrez les propositions de trois d’entre elles, celles menées par Patrick Robelin, Arnaud Wuhrlin et Alima Jean.

« Bourail en accord » 

En 2014, Brigitte El Arbi avait été élue puis écartée en 2018 au terme d’une période agitée au sein du conseil municipal. Patrick Robelin avait alors été élu maire et il brigue aujourd’hui un nouveau mandat avec la liste « Bourail en accord ». Son objectif était de finaliser les chantiers comme le restaurant de Téné, le lotissement industriel ou l’assainissement à Poé. Il veut maintenant améliorer la traversée du village.
« Aujourd’hui, et on a commencé avec ce parc, on tient à l’amélioration du cadre de vie » indique le candidat. « Il faut que ce soit vraiment une priorité parce que les Bouraillais ont besoin qu’on s’occupe de leur village et qu’ils retrouvent une certaine fierté, une certaine dignité par rapport aux infrastructures qu’on va mettre en place dans le village ».
Bourail Robelin
Patrick Robelin ©NCla1ère
 

« Dessinons Bourail »

Arnaud Wuhrlin tire la liste « Dessinons Bourail ». Avec ses anciens co-listiers de l’équipe de Brigitte El Arbi, il défend des valeurs -famille, respect, travail et solidarité- et il veut mettre l’accent sur le développement économique à travers l’agriculture et le tourisme.
« On souhaite mettre à la disposition des petits agriculteurs une centrale d’achat, une société d’économie mixte dont l’objectif sera de récupérer les produits, de les acheter un peu comme faisaient les colporteurs il y a quarante, cinquante ans, de pouvoir les conditionner et de les vendre » explique Arnaud Wuhrlin. « En fait, c’est ce circuit de commercialisation qui manque souvent pour les petits agriculteurs ».
Bourail Wuhrlin
Arnaud Wuhrlin ©NCla1ère
 

« Ensemble pour Bourail »

Alima Jean figurait aussi parmi les adjoints de Brigitte El Arbi. Elle se lance sans étiquette ni soutien politique avec la liste « Ensemble pour Bourail » et se dit prête à oeuvrer dans plusieurs domaines. 
« Je compte oeuvrer pour tendre vers un mieux-vivre ensemble. Alors ça part du logement, ça part de la lutte contre les insécurités, ça part d’une meilleure considération des personnes à mobilité réduite, ça part des resserrements des liens sociaux, un aménagement harmonieux du village… » explique Alima Jean.
Bourail Jean
Alima Jean ©NCla1ère

Aux élections européennes de mai 2019, il y a avait 4422 électeurs inscrits à Bourail. Les listes qui seront qualifiées pour le second tour devront donc rassembler autour de 400 voix, soit 10 % des suffrages exprimés, pour avoir des élus.
Outre ces trois listes, à noter les candidatures de la liste « Renouveau pour Bourail » menée par David Ugolini et de la liste FLNKS menée par Julien Boanomoi. 
Le reportage d’Erik Dufour et Claude Lindor 
©nouvellecaledonie