nouvelle calédonie
info locale

Dérangées, des centaines de sternes abandonnent leurs œufs

environnement province sud
Mosaïque oiseaux en danger
La saison de reproduction des oiseaux marins représente une période délicate en Nouvelle-Calédonie, tant les colonies sont sensibles aux nuisances. Celle-ci a déjà été marquée par la perte de 1500 œufs dans le lagon Sud, malgré l'interdiction formelle de débarquer sur les îlots concernés. 
Quand le drapeau rouge flotte sur un îlot du lagon, il est formellement interdit d'y débarquer. C'est pourtant ce qui est arrivé en novembre sur l'îlot Ndo, au Mont-Dore, où 500 œufs de sterne diamant ont été perdus. Et la semaine dernière, il est arrivé pire sur l'îlot Ua, qui abrite la plus grosse colonie de sternes de Dougall - toujours au Mont-Dore.
 

Les sternes de Dougall ont déserté l'îlot Ua

«Le 7 janvier, nous nous sommes aperçus que la colonie avait quitté les lieux, abandonnant plus d'un millier d'œufs sur l'îlot», relate Caroline Groseil, responsable des garde-nature de la province Sud. «Toutes les couvées. Et parmi ces œufs, on a retrouvé différents impacts [et] traces, notamment de feu et de camping. Donc une perturbation provoquée par des usages et le non-respect des réglementations et des espèces protégées, qui ont quitté le lagon et ne sont pas reproduites.»
 
Un nid d'oiseaux marins portant des traces de feu.
Un nid portant des traces de feu. ©DR
 

Particulièrement menacés

Ces perturbations sont d'autant plus graves que les pontes de remplacement sont très rares. Les oiseaux marins du lagon sont nés en Nouvelle-Calédonie, ils y reviennent tous les ans pour s'y reproduire. «Les scientifiques s'accordent sur le fait que les oiseaux marins [sont] les organismes marins certainement les plus menacés de la planète. Sur les quarante dernières années, on a déjà perdu 70 % de la population, insiste Caroline Groseil. Et nous en Nouvelle-Calédonie, notamment en province Sud, on a la chance de voir plus d'une vingtaine d'espèces, notamment des sternes, qui viennent encore se reproduire et nicher chez nous.»
 
Campagne mât rouge oiseaux marins
Campagne de la province Sud pour la protection des oiseaux marins. ©Province Sud
 

Seulement une partie des îlots

Le grand lagon Sud abrite 140 îlots. Il n'est interdit de débarquer que sur quelques-uns d'entre eux. Les oiseaux marins et les plaisanciers devraient pouvoir cohabiter sans se déranger. Dans le cas contraire, les premiers pourraient être tentés d'aller nicher ailleurs. 

Un reportage d'Olivier Jonemann, Nicolas Fasquel et Michel Bouilliez :
©nouvellecaledonie
 

L'appel de la SCO

Des atteintes dénoncées une fois de plus par la Société calédonienne d'ornithologie. «Ne fermons plus les yeux sur les comportements inacceptables, martèle la SCO. Si vous êtes témoins de perturbations volontaires ou d'actes de vandalisme à l'égard des colonies d'oiseaux marins, tels que :
- présence d'intrus en zones protégées,
- chiens sur les îlots,
- manœuvres d'hélicoptères,
- survol de colonies par des drones,
- tueries d'oiseaux (liste non exhaustive) …,
n'hésitez pas à prendre des photos (immatriculations des bateaux et des aéronefs le cas échéant) et communiquez ces informations auprès des services provinciaux de l'environnement ou à la SCO afin que des poursuites puissent être initiées.»